REFLEXION

TISSEMSILT : Quand la ponctualité fait défaut à la recette principale



Il faut vraiment le voir pour le croire, les horaires de fermeture des guichets à la recette principale de Tissemsilt semblentprovoquer de plus en plus l’ire chez beaucoup de gens car une fois17h passée, c’est devant des guichets presque fermés que les clientsse retrouvent, si ce n’est pas l’argent qui fait défaut (liquiditéépuisée pendant la matinée) c’est les agents qui désertent leurs postes de travail respectifs et pourtant l’horaire de la fermeture àla recette principale (RP) est bien fixé à 19 heure. Ceux qui nesupportent pas le grand flux et « l’encombrement » n’ont aucunechance s’ils décident de faire une opération postale durant les deuxdernières heures du travail, cette défaillance ou plutôt celaisser-aller semble encore plus grave que cela, comme le soutiennent certains clients car on ne peut pas se « cacher » derrièrel’épuisement de la liquidité ou l’absence du réseau pour demander auxclients de revenir le lendemain, cela s’applique aussi pour d’autresopérations de versement ou d’achat de timbres et si quelqu’un vousréponde c’est tout simplement « il n y a personne, ils sont toussortis revenez demain ». Enfin, et devant cette situation qui s’estmalheureusement banalisée, les responsables d’Algérie poste sont désormais sollicités pour remettre de l’ordre dans la maison.


A.OULD EL HADRI
Mercredi 8 Juin 2011 - 11:13
Lu 248 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+