REFLEXION

TISSEMSILT : Onze élus exigent une enquête sur la gestion de l’APC de Teniat El Had

Au lendemain de la divulgation de l’information faisant état de l’accord donné par le maire de Teniet El Had au nord-est de Tissemsilt concernant l’octroi d’un logement à son beau frère dans le cadre rural, les onze membres demandent l’ouverture d’une enquête pour situer les responsabilités et mettre à nu ces pratiques nuisibles à la crédibilité de l’administration et à la sauvegarde des biens publics.



Une décision qui n’est pas passée par une délibération ainsi que d’autres informations en relation directe avec la gestion communale visiblement très contestée. A cet effet, les onze membres de cette honorable assemblée populaire communale directement concernés par la situation ont depuis quelques jours multiplié les dénonciations et précisent que cette situation n’a pas laissé les élus sans réaction pour dénoncer et laver leurs mains de telles pratiques, ils affirment que le parc roulant de l’APC dont des engins ont été loués à de tierces personnes sans passer par les consultations et les délibérations, outre la passation d’un complément pour l’achat du couffin du Ramadhan de chez une personne sans étudier les autres offres jusqu’à nos jours pourtant précisent-ils, l’offre de ce commerçant n’était meilleure ni en qualité ni en coût. D’autres dysfonctionnements et anomalies ont étaient constatés et qui sont à mettre sur le dos du maire contesté, ils ajoutent qu’en l’absence d’un vrai contrôle des parties compétentes de la wilaya de Tissemsilt, la passation des consultations et autres de marchés publics en complaisance et en contradiction avec le code des marchés s’est banalisée et tend à s’officialiser. Une bien triste façon de gérer l’argent des contribuables et une si « audacieuse » manière par laquelle certaines personnes tentent de faire du « bizness ». Enfin, les élus mécontents précisent dans leur correspondance  adressée au premier responsable de la wilaya qu’il est peut être judicieux que les responsables de la wilaya notamment l’inspection générale ouvre une enquête pour situer les responsabilités et mettre à nu ces pratiques nuisibles à la crédibilité de l’administration et à la sauvegarde des biens publics.

A.Ould Hadri
Vendredi 22 Août 2014 - 16:59
Lu 130 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+