REFLEXION

TISSEMSILT : Les usagers du transport collectif pénalisés



Certaines communes de la wilaya de Tissemsilt sont devenues dernièrement, incapables de gérer ce grand flux quotidien de voyageurs et leur garantir régulièrement les déplacements particulièrement ceux voulant se rendre à leur travail respectif par manque de moyens de transport qu’il faut. En effet, avec le lancement de la campagne électorale, les habitants usagers des moyens de transport collectif vivent des moments difficiles dus au manque flagrant de transport sur les différents itinéraires, notamment ceux menant de Teniet El Had, Layoune Khemisti vers le chef-lieu de la wilaya, la cause est toute simple, les bus sont loués par les candidats afin de transporter les militants aux différents meetings, les rares transporteurs sont défaillants, les taxis collectifs qui y sont affectés se disent réservés pour autres taches et malheureusement, ils ne reviennent que le soir, les habitants notamment les fonctionnaires des différentes administrations sont ainsi contraints de prendre des clandestins qui leur imposent des tarifs excessifs touchant les 300 DA par course, cette situation s’est fait ressentir beaucoup plus lors de ces derniers jours pour les usagers de la destination du chef-lieu de la wilaya où les déplacements se réservent uniquement aux propriétaires des véhicules même le transport en taxi sensé être assuré par un bon nombre de chauffeurs de taxi n’est vraiment pas toujours disponible, visiblement les transporteurs ne se gênent nullement des répercussions tout en contractant avec les représentants des partis politiques moyennant de fortes sommes d’argent rendant ainsi les déplacements matinaux des usagers infernal et malheureusement c’est toujours les citoyens qui paient les frais au dépend d’une campagne électorale carnavalesque, certains mécontents qui nous ont informé de la situation affirment que les usagers mettent un temps fou à attendre un éventuel moyen de transport pour pouvoir s’adjuger une place. Cette situation profite malheureusement aux transporteurs clandestins qui fixent à leur aise le prix de la course, cette dernière, nous a-t-on appris a frôlé parfois des sommes inabordables à l’image de la desserte Teniet El Had-Tissemsilt à 300 DA pour la personne. Une situation qui a été désagréablement vécue ces derniers jours par les usagers d’où ils interpellent le wali afin d’intercéder dans le but d'instruire les responsables pour intervenir et remettre de l’ordre dans le secteur.   
 

A.Ould El Hadri
Vendredi 21 Avril 2017 - 18:51
Lu 121 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-06-2017.pdf
3.36 Mo - 23/06/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+