REFLEXION

TISSEMSILT : Les transporteurs augmentent ‘’unilatéralement’’ les tarifs



En dépit des assurances données dernièrement par les pouvoirs publics et de toutes les lois et dispositions mises en branle pour lutter contre les hausses des prix injustifiées et injustifiables et devant l’anarchie qui semble prendre le dessus dans plusieurs volets du quotidien de l’ensemble des Algériens, les usagers des moyens de transports de Tissemsilt notamment les taxis urbains suburbains et inter-wilaya sont de nouveau devant une situation des plus conflictuelle avec ces hausses unilatérales dans les prix du transport, se justifiant par la nouvelle loi des finances qui a pris effet à partir du premier janvier de l’année en cours. Ces transporteurs se sont autoproclamés une hausse dans les tarifs du transport sans le moindre avis arrivant jusqu’à 30 DA. En effet, des citoyens étonnés par cette hausse subite quant aux taxis de la  ville qui ont décidé que la course qui était de 50 DA se voit élevée à 80 DA se sont rapprochés de notre journal dans l’espoir de faire entendre leur revendication qui, selon eux, se résume sur un seul point relatif à la hausse subite et unilatérale du tarif de transport ce qui a considérablement gêné les usagers étonnés par cette attitude des transporteurs. Les mécontents précisaient que la situation qui leur a été imposée leur est devenue depuis quelques jours insupportable avec ce qu’ils ont qualifié de marginalisation et d’oubli de la part des responsables concernés qui constatent sans réaction, ils se sont interrogés aussi sur les raisons qui ont poussé les responsables à se taire et observer tout ce silence pourtant, précisent-ils, la mise en application de ces nouveaux tarifs est en vigueur depuis le premier du mois en cours. Le même constat s’applique sur les taxis entre le chef-lieu et Teniet El Had qui était de 80 DA lequel prix est désormais élevé à 100DA. Côté officiel, aucune augmentation n’a été décidée avec quiconque et au milieu de cette anarchie, une intervention rapide des services concernés est plus que urgente pour barrer le chemin à ces fraudeurs et stopper la banalisation de cette hausse.                

 

A. Ould El Hadri
Dimanche 3 Janvier 2016 - 17:12
Lu 116 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+