REFLEXION

TISSEMSILT : Les séquelles des dernières intempéries sont toujours visibles



L’environnement et l’hygiène de la ville de Tissemsilt que les responsables ont toujours évoqué faisant du mot prise en charge citoyenne une chanson qui revient à plusieurs reprises est devenu cette expression creuse qui ne reflète rien de la réalité du terrain, notamment en ces derniers jours d’hiver. En effet, pour des raisons inconnues, on assiste depuis un peu plus de dix jours, à une réaction négative de la part de certains responsables chargés des opérations de nettoyage et de prélèvement des ordures, les fortes chutes de neige qui ont caractérisé le climat de ces derniers jours avaient, rappelons le,   occasionné quelques dégâts, notamment sur les arbres dont une grande partie de ce couvert végétal de la ville a été cassée et des branchages arrachés ce qui a généré des tas de branches brisées laissées depuis ces intempéries à leur état. L’absence des responsables ou du moins leur négligence en est pour beaucoup dans cette situation. Ainsi, des trottoirs entiers sont envahis par les branches brisées alors que des quartiers n’ont encore pas vu les camions de ramassage d’ordures, le constat est décevant aux cités Benhamouda, 320 et 126 logements, plateaux, route de l’hôpital etc. pour cela, il appartient aux responsables de Tissemsilt d’entretenir les quartiers touchés en lançant une campagne d’entretien de ces arbres conjointement avec le ramassage des branches qui encombrent les trottoirs et gênent même le passage.    

A. Ould El Hadri
Vendredi 25 Mars 2016 - 16:28
Lu 121 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+