REFLEXION

TISSEMSILT : Les ordures envahissent le quartier de Sidi El Houari



Constatant la détérioration des prestations et du cadre de vie de plus en plus peu enviable, les gens ont carrément perdu confiance en leurs responsables particulièrement les élus. La situation sociale dans la ville de Tissemsilt et ses environs, notamment à Sidi El Houari, n'augure en rien de bon, ce quartier s'est
malheureusement transformé en un pôle de tous les maux sociaux. En plus des ordures, des fumées et des odeurs, la vie est insupportable dans cette région de la ville, les habitants de ce quartier situé près du lycée du premier novembre dans les hauteurs de la ville de Tissemsilt vivent dans de mauvaises conditions depuis qu'ils ont habité ces maisons dans les années quatre vingt. Ce quartier a été transformé par certains énergumènes en un lieu répugnant qui échappe à tout contrôle, des citoyens et des transporteurs sans scrupule y déchargent des déchets ménagers, des décombres, des sacs de plumes de volailles créant une décharge sauvage qui a échappé jusque-là à toute opération de contrôle.  Des actes qui créent désormais un tableau de désolation, des actes répréhensibles qui portent aussi un coup fatal à l'environnement, un monticule d'ordures qui dépasse les trois mètres de hauteur est toujours visible en plein centre des habitations de ce quartier. Les habitants désespérés par cette situation, interpellent les autorités locales pour procéder à une grande opération à l'instar d'autres quartiers qui ont bénéficié d'opérations entrant dans le cadre de la prise en charge effective des conditions de vie des habitants du secteur urbain. Ces familles qui n'ont pas cessé d'interpeller les responsables vivent aujourd'hui dans l'insalubrité totale aidée dans une grande partie par l'absence des responsables notamment locaux. Enfin, il est à préciser que sans une bonne volonté des responsables, les problèmes de ce quartier resteront ingérables et ces habitants devront attendre encore plus pour espérer voir un jour peut être cet espoir d'éradiquer ces décharges se réaliser.            

A. Ould El Hadri
Samedi 22 Mars 2014 - 18:36
Lu 74 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+