REFLEXION

TISSEMSILT : Les feux tricolores ne fonctionnent plus

Le fonctionnement des feux tricolores au niveau de la ville de Tissemsilt n’a pas fini de faire réagir les habitants notamment les chauffeurs. Il y a d’abord les questions plus que légitimes qu’ils se posent à propos de la capacité de certains responsables à assumer pleinement leur mission, voire avantager l’intérêt public et assurer une bonne prestation de service digne d’un chef lieu de wilaya.



A cet égard, il est regrettable de constater que des feux de signalisation tricolores ne sont plus fonctionnels depuis quelque temps pourtant toutes les installations y sont montées. Ce sujet est évacué du débat public où seul la presse et les réseaux  sociaux jouent leur rôle tandis que certains responsables rivalisent en mutisme gêné. Selon les informations que nous avions pu collectées, un litige de longue date entre l’APC de Tissemsilt et la SDO ex Sonelgaz a dernièrement refait surface poussant cette dernière à appliquer ses lois pour, semble-t-il, préserver ses droits et garantir le recouvrement de ses créances auprès de la municipalité en coupant l’alimentation en énergie électrique à deux carrefours équipés de feux tricolores, le carrefour des trois horloges qui a subi un déplacement de compteur sans aviser préalablement la SDO et le nouveau carrefour d’El-Merdja qui a vu le déplacement de l’équipement qui se trouvait au carrefour de Baroud pour le placer à l’endroit précité sans que les services de la SDO ne soient avisés et en conclusion, ces derniers et profitant de l’occasion avaient carrément coupé l’alimentation en énergie électrique de ces deux feux mettant en cause même la société qui s’est chargée de l’implantation de ces feux tricolores. Or, le responsable de cette société nous a informé qu’il a assumé entièrement sa responsabilité en rendant des feux opérationnels et qu’il n’a pas agit sans l’avis des responsables, toutefois il a regretté qu’il soit tombé dans un litige pour lequel il n’a plus le droit de commenter et d’ajouter « nous sommes une entreprise spécialisée et notre but est de rendre les équipements des feux tricolores opérationnels pour que les automobilistes et les piétons en profitent, maintenant ce problème a surgit et nous nous sommes trouvés menacés de poursuite judiciaire pour branchement illicite et c’est quand même une aberration, nous nous sommes trouvés à la place du maillon le plus faible de la chaine et on veut nous casser et salir l’image de notre entreprise, nous ne pouvons que souhaiter une bonne issue à cette situation conflictuelle qui pénalise pratiquement les citoyens de Tissemsilt. » En somme, si l’actuelle situation perdure dans le temps, elle va certainement se répercuter négativement sur le bon usage de la route particulièrement aux niveaux de ces carrefours au grand trafic, un accord entre les parties concernées devra être impérativement conclus prévalant avant tout le citoyen et l’intérêt public.

A.Ould El Hadri
Dimanche 12 Mai 2013 - 10:40
Lu 146 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+