REFLEXION

TISSEMSILT : Le ministre de la santé ferme une clinique privée



On croit savoir d’une source hospitalière qu’une clinique privée de gynécologie domiciliée à Tissemsilt vient d’être sujet d’une décision de fermeture de la part du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. La clinique privée dont la propriétaire est une gynécologue, aurait selon la même source, pratiqué une Césarienne sur une femme enceinte à l’hôpital public de la ville moyennant une somme d’argent, une pratique qui s’est malheureusement généralisée chez un grand nombre de ces praticiens privés et restée toujours sans sanction ou du moins jusqu'à cette dénonciation qui est à saluer. Le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a aussi ordonné l’ouverture d’une enquête et décidé la fermeture, «à titre conservatoire», de cette clinique privée à Tissemsilt, la sanction aurait aussi touché un responsable qui est sous-directeur chargé des activités médicales à cet hôpital pour complicité…

 

A.Ould El Hadri
Mardi 19 Juillet 2016 - 15:28
Lu 303 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+