REFLEXION

TISSEMSILT : Le Maire de Bordj Bounaama condamné à six mois de prison ferme

L’affaire du président de l’APC de Bordj Bounaama et du directeur de l’école Badji M’hamed de Bordj Bounaama qui a longtemps accaparé l’attention des habitants de la wilaya de Tissemsilt, du fait qu’elle était l’exemple concret d’un dépassement qui ne se justifie guère sous d’autres cieux,dernièrement, l’épilogue de l’affaire a eu lieu dans les couloirs du Tribunal de Tissmsilt.



 En effet, le tribunal de première instance de Tissemsilt en charge de cette affaire a décidé en ce début de semaine dans sa première audience l’incrimination du Maire accusé pour rappel pour insulte et agression physique sur un fonctionnaire dans son lieu de travail. Les faits de cette affaires ont eu lieu quand un directeur de d’une école qui a refusé l’admission de l’enfant du maire né en 2009 en classe préscolaire sans qu’il(directeur) ait une dérogation d’âge signée par la direction de l’éducation et dans ces conditions, ils’est retrouvé victime d’un excès de zèle et d’une agression de la part du père de cette enfant, selon les déclarations du directeur qui a déposé un plainte. Le mis en cause l’avait agressé verbalement devant ses employés et n’étant pas satisfait, il l’avait giflé en le menaçant par touts les mots. En tout les cas, le premier jugement a été rendu en condamnant le maire de Bordj Bounaama à six mois de prison ferme et un dédommagement de l’ordre de dix millions de centimes et une amende de deux millions de centimes. 

 

A. Ould El Hadri
Lundi 9 Mars 2015 - 19:40
Lu 474 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+