REFLEXION

TISSEMSILT : La maladie du cancer entre statistiques et réalité

Il est bien connu que la région de Tissemsilt a toujours été conservatrice dans toutes les formes de la vie notamment dans le domaine de la santé où l’on enregistre encore de nos jours que les citoyens et particulièrement ceux habitant les douars et autres ‘’dechrates’’ enclavées recourent rarement aux médecins soit par manque de moyens ou par réserve ou tout simplement par ignorance.



Selon les statistiques en notre disposition, les services de la santé avancent l'enregistrement de chiffres effrayants au sujet de la croissance des maladies cancéreuses dans la wilaya de Tissemsilt, où ils ont compté un peu plus de 140 cas de malades au cours de cette année, et peut-être les obstacles les plus importants qui se dressent devant ceux en charge de la mission de santé pour découvrir d'autres maladies graves ou cancéreuses est le manque de médecins spécialisés notamment en oncologie et le scanner d'une part, et l'absence de campagnes de sensibilisation d'autre part, une étape nécessaire pour un diagnostic prématuré pour permettre la détection précoce de cette grave maladie qui est le cancer. La même source avance que la majeure partie de ces cas enregistrés étaient aux niveaux des hôpitaux de Tissemsilt, Teniet El Had et Bordj Bounaama au moment où le nombre exact des personnes malades par les différents types de cancer reste inconnu par le fait que  beaucoup d'entre eux déclarent leurs maladies dans des établissements de santé situés hors de Tissemsilt notamment dans ceux spécialisés dans le traitement de cette maladie, s’ajoute à cela l’ignorance de certains malades et pour finir, la mentalité des uns qui ont fait de cette maladie un tabou, la croissance des maladies cancéreuses dans la wilaya de Tissemsilt s’affiche avec un indice très alarmant comme le montrent les statistiques officiels qui représentent le nombre de cas confirmés d'infection par les instances hospitalières, la maladie est bien signalée chez les hommes autant que chez les femmes et n'a pas exclu même les enfants. Selon les experts, le tabagisme est la cause majeure d'infection chez les hommes quant au cancer du sein chez les femmes, il se classe en premier lieu ce qui nécessite la révision obligatoire des médecins pour détecter la maladie avant d’arriver au stade final en plus de l'équilibre alimentaire pour parer au pire et s’éviter les répercussions de cette maladie qui ne pardonne pas.

A. Ould El Hadri
Lundi 28 Décembre 2015 - 17:00
Lu 116 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+