REFLEXION

TISSEMSILT : La création de l’emploi passe par le développement des infrastructures de base

Il a été dit par les chercheurs en économie que la disponibilité d’infrastructures de base ouvre des opportunités d’investissement et que le développement des structures aidant l’économie de la connaissance nécessite l’ouverture d’écoles et d’instituts spécialisés dans la région pour exploiter les richesses et développer les ressources humaines locales notamment dans les créneaux porteurs et rentables.



La wilaya de Tissemsilt se présente comme une région parfaite pour l’investissement particulièrement dans certains secteurs tels le tourisme, l’agriculture et le transport du moment que Tissemsilt dispose d’un grand potentiel de ressources naturelles lui permettant de réaliser un développement durable, à l’instar du parc national des cèdres de Theniet El Had et celui de Ain Antar dont les monts de l’Ouarsenis et de leurs divers atouts touristiques, de ses sources thermales et ses vestiges archéologiques, de l’immensité de ses zones agricoles notamment dans la région de Ammari ou encore à Tissemsilt, Khemisti et Layoune, avec la diversité de l’artisanat, de ses fêtes traditionnelles et populaires et enfin avec sa situation qui la positionne comme endroit incontournable entre le centre et l’ouest, entre le nord et le sud et avec l’octroi par les pouvoirs publics de projets stratégiques importants qui contribuent à moyen et long termes au désenclavement, notamment ceux de dédoublement des routes reliant Tissemsilt à Khemis Miliana et Tissemsilt à Chlef et de la ligne ferroviaire reliant Tissemsilt à Tiaret, Relizane et Boughezoul, l’importance de Tissemsilt sur la carte nationale s’impose avec force pour atteindre certains objectifs portant principalement les secteurs ayant une relation directe avec la vie des citoyens et à la métamorphose de la wilaya.  Cependant et à la vue de la situation actuelle, les infrastructures de base accusent un retard considérable dans la réalisation et par le fait, ce retard a des répercussions négatives sur le développement de la wilaya, désormais le temps est au développement des infrastructures de base afin d’attirer les créateurs d’emploi et faire profiter des opportunités offertes par la wilaya aux investisseurs.  Il a été relevé que ce domaine est encore naissant malgré la forte demande dans ce sens, des facilitations fiscales et foncières et des encouragements bancaires s’imposent plus que jamais dans cette région classifiée au même rang que les wilayas côtières, et même si le processus est déjà lancé et si tant de projets sont en cours de réalisation, il est évident de dire qu’un long travail est à entamer dans ce sens pour pouvoir sortir la wilaya de son inertie et promouvoir l’investissement dans divers secteurs.

A.Ould El Hadri
Vendredi 8 Mai 2015 - 17:51
Lu 207 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+