REFLEXION

TISSEMSILT : La conception de la mosquée ‘’Ennasr’’contestée

Une forte polémique est née dernièrement autour de l’orientation dans la prière dans l’une des plus grandes mosquées de la wilaya de Tissemsilt. En effet, la conception de la mosquée « Ennasr » dans la cité des plateaux n’a pas respecté l’orientation de cette structure vers la Quibla ce qui a désormais créé une grande confusion parmi les fidèles.



Pour certains, ils sont obligés de suivre leur Imam tout en sachant que leur orientation est loin des normes avec une déviation magnétique qui dépasse les 46° sur le nord alors que d’autres ont tout simplement choisi d’aller faire la prière dans d’autres mosquées et ce malgré les sollicitations des fidèles pour la rectification de l’orientation vers l’Est qui sont restées jusqu’à nos jours sans suite pourtant Allâh a ordonné aux musulmans de s’orienter vers la Quibla pour la prière, il a même dit dans le coran sacré dans sourate El Bakara  (wa min Haythou kharajta fawalli wajhaka chatra el-masjidi el-Harâm wa haythou mâ kountoum fawallôu woujôuhakoum chatrah), ce qui signifie : « d’où que vous sortiez, tournez-vous dans la direction de la mosquée sacrée et où que vous soyez, tournez-vous dans sa direction » (sôurate El Bakara). Ceci est une preuve qu’il est un devoir pour tous les croyants pratiquants de s’orienter dans la prière vers la Quibla qui est la kaaba qui se trouve dans la mosquée sacrée, Masjid al-Harâm à la Mecque, ceci pour la validité de la prière. Ainsi ce n’est pas valable de faire la prière en dehors de la direction de la Quibla comme le font certains gens dans les mosquées et les salles de prières en se dirigeant simplement vers le mur sans être dans la direction de la kaaba comme c’est le cas au niveau de la mosquée «En-nasr » de Tissemsilt qui malheureusement a été réalisée sans prendre en compte l’orientation de la mosquée vers la Quibla. Il ne suffit pas que l’imam se dirige seulement vers la Quibla et les gens qui prient derrière lui se dirigent dans une autre direction sous prétexte de remplir mieux la mosquée, selon certains connaisseurs, leurs prières ne sont pas valables dans ce cas, car ils n’appliquent pas l’ordre de Dieu de se diriger vers la Quibla citée dans le Coran sacré. Le mal de cette situation s’est aggravé avec l’absence d’un Imam désigné et d’un gardien et c’est depuis un peu plus de huit mois que cette situation perdure et aucun geste de la part des responsables de la direction des affaires religieuses de la wilaya n’est venu rectifier la situation, et le dernier vol perpétré au niveau de certains équipements de cette mosquée n’a malheureusement pas fait bouger ces responsables. En somme, les fidèles qui ne savent plus à qui s’adresser devant la défaillance des responsables concernés s’adressent au premier responsable de la wilaya afin de prendre les mesures nécessaires pour redonner à cette grande mosquée sa vraie vocation et garantir les conditions spirituelles aux fidèles pour la prière.

A. Ould El Hadri
Mardi 5 Janvier 2016 - 17:01
Lu 208 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+