REFLEXION

TISSEMSILT : Entassement des ordures et retard dans le ramassage

Habituellement avec l’approche du mois sacré, les collectivités locales se mobilisent sur plusieurs fronts par les programmations d’opérations de lifting, de décoration des édifices religieux etc. Cependant ce qui se remarque depuis une dizaine de jours, c’est l’oubli total ou du moins concernant le ramassage des ordures ménagères ce qui a fait sombrer les quartiers de la ville de Tissemsilt dans la saleté et la malpropreté.



En effet, après l’accumulation de tonnes de déchets ménagers aux différents endroits de la ville de Tissemsilt, des citoyens outrés au plus haut degré par l’indifférence et l’inconscience de certains responsables se sont rapprochés de nous pour dénoncer cet état de fait et par la même interpeller encore une fois ces responsables afin de relancer les opérations de ramassage des ordures et chasser ce visage hideux des rues de la ville. Ces citoyens dénoncent les opérations de nettoyage qui ne s’opèrent plus depuis un peu plus d’une dizaine de jours, ils affirment tout autant que nous que ces opérations n’ont pas touché la majorité des quartiers et des cités de cette ville et cela dure depuis des jours, la situation est redevenue presque la même que certains quartiers qui au passé jouissaient de l’attention des responsables tels la cité Benhamouda, les 320 logements etc. se sont retrouvés engloutis par les ordures. Après un constat terriblement repoussant, le commun des habitants de la ville de Tissemsilt, notamment ceux habitant les quartiers pauvres et désœuvrés, dénoncent l’absence de la prise en charge sérieuse notamment en ce début du mois du Ramadhan sur les dangers des maladies particulièrement  lorsque les ordures s’entassent pendant des jours sachant que ces déchets ménagers se multiplient au mois sacré, l’environnement devient puant et insupportable. Cet état de fait a compliqué l’existence aux habitants de cette ville, les débordements des eaux potables et parfois usées, la présence des odeurs nauséabondes et la multiplication des ordures dans les rues et ruelles de la ville ont réapparu depuis quelques jours. Certaines sources nous ont informé que cet état de fait est dû à l’expiration des contrats avec certaines entreprises chargées du ramassage des ordures dans le cadre du programme Blanche Algérie, une information encore à confirmer, ces anomalies et ces dysfonctionnements ont été les points levés et transmis officiellement et officieusement par les citoyens aux responsables pour une prise en charge, mais grande est leur surprise lorsque les responsables ajoutent ces habitants dépités, sensés intervenir dans pareils cas, ne s’empressent nullement de la situation et préfèrent se cacher derrière d’autres préoccupations qui pourtant ne revêtent pas la priorité, et le comble de l’ironie c’est qu’en face de ce silence et ces retards dans l’intervention, la situation ne fait qu’empirer et en attendant, la cité sent déjà une odeur répugnante et sent aussi les mauvaises odeurs que refoulent les égouts et autres décharges sauvages de la ville de Tissemsilt.

A. Ould El Hadri
Dimanche 5 Juin 2016 - 19:11
Lu 82 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+