REFLEXION

TISSEMSILT : Des quartiers privés d’eau durant les jours de l’Aid



Une coupure d’eau a affecté pratiquement toute la partie ouest de la ville de Tissemsilt, notamment aux cités des 400 et 80 logements Ain Lorent ainsi que la périphérie, le jour même de l’Aid, générant une atmosphère de consternation et de panique chez les citoyens et du coup, cette source vitale est devenue une denrée rare. En effet, la distribution en eau potable s’est fortement perturbée dans cette périphérie de la ville une journée avant l’Aid et s’est poursuivie le jour de l’Aid, selon les habitants qui avaient sollicité nos colonnes. Il n’est pas exclu que si cette panne en alimentation d’eau potable s’est produite en ces jours de fête, c’est parce que la main humaine a voulu une telle situation.  Les mêmes habitants nous ont confiés que ces coupures qui semblent se banaliser n’ont aucune raison d’être particulièrement le jour de l’Aid El Adha sauf peut-être pour certains qui vraisemblablement en tirent profit.  Ils précisent qu’une fois la vanne desservant cette partie de la ville fermée, elle ne sera rouverte qu’après un bon bout de temps qui généralement dure des jours entiers et c’est là que certains tirent profit, un intérêt qui selon eux tire profite aussi bien aux colporteurs d’eau et à celui chargé de l’ouverture et de la fermeture de la vanne. Selon ces mêmes habitants, l’(ADE) qui de logique est constamment mobilisée pour assurer la distribution en eau potable particulièrement en ces jours où l’on consomme pratiquement plus d’eau et veiller à l’équité a complètement failli à cette mission.

B.Boufaden
Samedi 2 Septembre 2017 - 19:10
Lu 177 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-10-2017.pdf
3.93 Mo - 23/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+