REFLEXION

TISSEMSILT : Des nécessiteux de Teniet El Had avec des livres scolaires usés



Quelques jours se sont écoulés après la rentrée scolaire et revoilà des problèmes qui surgissent de nulle part pour laisser comprendre à plus d’un que beaucoup reste à faire et que les exploits ne font que cacher les dysfonctionnements. En effet, des parents d’élèves de l’établissement scolaire Boucherih Bakhti de Teniet El Had ont saisi nos colonnes pour exposer une situation qui visiblement n’était guère acceptable pour une frange d’élèves, communément appelés nécessiteux. Pour cette année scolaire, ces enfants scolarisés dans le dit établissement et démunis avaient bénéficié du livre scolaire toutefois, les livres offerts étaient déjà utilisés, décrivis, déchirés et même sales et ne servaient plus de moyens didactiques, ce qui avaient mis aussi bien les élèves que leurs parents dans une situation inconfortable et dans le même ordre d’ idées, tout le monde savait que l’Etat par l’intermédiaire de ses institutions spécialisées et compétentes avait déjà recensé les « pauvres » de chaque commune et chaque établissement, alors où est parti le quota réservé aux nécessiteux de cette école ? Quelle utilité dans la distribution de tels livres ? Qui a ordonné cette opération ?  Les mêmes parents d’élèves affirment avoir demandé des explications au directeur de cet établissement qui leur avait affirmé qu’il ne faisait qu’appliquer la loi, sans leur confirmer si leurs enfants auront leurs nouveaux livres ou pas ??  En somme, sachant que les mêmes services ont déjà recensé (41000) élèves nécessiteux au niveau des 22 communes de la wilaya qui avaient bénéficié de la prime de scolarité, le livre scolaire faisait aussi partie des objectifs de la direction de l’Education de la wilaya afin de réussir  la rentrée et l’année scolaire, d’où une intervention de la part de Mme la directrice de l’Education est plus que souhaitable avant qu’il ne soit trop tard pour ces enfants qui dans le cas contraire n’auront aucune occasion pour pouvoir s’acheter les livres scolaires et encore il faut compter sur, si les moyens le permettent !!!               

A.Ould El Hadri
Mercredi 13 Septembre 2017 - 18:16
Lu 209 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 24-10-2017.pdf
3.93 Mo - 23/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+