REFLEXION

TISSEMSILT : Des coupures d’électricité et des citoyens en colère

Ce début de semaine n’a pas été paisible comme à l’accoutumée chez les habitants des villages de Tissemsilt notamment les retraités et les vieillards par le fait des coupures de l’électricité et en parlant des coupures électriques les retombées sont perceptibles avec acuité à la poste où l’on a malheureusement constaté qu’une grande partie de ces personnes avait changé d’humeur et le calme habituel a été transpercé par les réclamations et les contestations.



En effet, des centaines de personnes dont des vieillards lassés d’attendre encore et contrariés par les exigences que dicte le train quotidien tout en étant sans le moindre sou ont voulu soulever leur problème aux décideurs par voie de presse afin de soulager leur crise et interpeller les responsables sur ces coupures intempestives de courant électrique qui les incommodent au plus grand degré. Ces gens se sont retrouvés incommodés après une énième coupure de courant, cette dernière s’est répétée durant toute la journée du lundi, une revendication que les habitants n’ont pas cessé d’aviser les responsables concernés sur son importance et les ont interpellé en urgence pour trouver une solution définitive qui leur garantira une meilleure prestation de service, ce cas a été vérifié à la poste Benhamouda et celle de Naanaa au chef-lieu de la wilaya où les présents ont été obligés d’attendre toute la matinée devant les guichets sans pouvoir percevoir leur argent. En somme, une grande partie de la population qui a été incommodée par cette coupure intempestive endure un vrai désagrément dû aux chutes de tension au niveau des établissements de prestation, des maisons et de l’éclairage public. Cette situation, ajoutent les habitants, leur a causé de multiples dommages sur certains appareils électroménagers en plus du désagrément qu’ils endurent particulièrement avec la vague de chaleur qui sévit par ces temps où l’utilisation des climatiseurs, refroidisseurs et autres ventilateurs est plus que nécessaire. Voilà qui visiblement est bien expliqué, reste maintenant aux plus hautes instances d’intervenir au profit de ces personnes notamment les salariés et les pauvres retraités afin qu’ils puissent aborder cet été dans des conditions plus au moins soulagées.

A. Ould El Hadri
Mercredi 5 Août 2015 - 17:15
Lu 122 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+