REFLEXION

TISSEMSILT : Des communes dans le noir



Les habitants de Khemisti, Laayoune et même de la ville de Tissemsilt ne cessent de se plaindre à qui de droit des coupures intempestives du courant électrique qui avaient caractérisé presque toute la semaine passée, ils traversent depuis quelques jours une période de stress et de mécontentement sans égal. En effet, cette situation qui perdure a causé des désagréments plus grands qu’on le pensait, ces coupures répétitives et intempestives de jour comme de nuit ont sérieusement perturbé le train de vie des citoyens, tout a été perturbé particulièrement les commerces, les boulangeries, les douches et même les ménages. Dans la nuit du mercredi et durant toute la journée du jeudi, les villes de Khemisti, Layoune, Salmana et autres étaient pratiquement mortes et isolées du monde, elles ont du passer un week-end sans électricité, le même cas s’est fait remarquer au chef-lieu de la wilaya, des coupures intempestives tout au long de la journée se sont négativement répercutée même sur les prestations de service offertes par les agences postales, les banques et même les cybercafés. Selon des citoyens qui se sont montrés mécontents de cette situation, les responsables n’étaient vraiment pas pressés d’intervenir et en l’absence d’interventions rapides de la part des parties concernées, ils étaient dans l’obligation de prendre leur mal en patience tout en espérant que de telles situations ne se répèteront pas à l’avenir notamment en plein hiver.

A.Ould El Hadri
Vendredi 26 Novembre 2010 - 18:37
Lu 207 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+