REFLEXION

TISSEMSILT : Des citoyens ferment le siège de l’APC de Malaab !

Nous venons d’apprendre d’une source locale, qu’un nombre important de personnes habitant la localité de Malaab au nord de Tissemsilt visiblement révoltées par l’état de dégradation qui touche à plusieurs secteurs de leurs vies notamment en ce qui concerne les routes, la scolarisation en lycée, le gaz de ville et autres.



Ces personnes avaient décidé dès la première heure de la journée du dimanche de bloquer l’accès au siège de la mairie gelant toute activité.  Les protestataires disent qu’ils avaient assez d’entendre des promesses qui ne se réaliseront plus.  Ils ont évoqué le problème du lycée qui oblige  leurs enfants  à faire le déplacement de plus de 25 kilomètres vers Lardjem pour rejoindre leurs classes ou au meilleur des cas s’inscrire en internat pourtant ce lycée est programmé depuis pas moins de dix ans, un autre problème relatif au gaz de ville qui n’a toujours pas réchauffé leurs maisons malgré le fait que la majorité absolu des communes de la wilaya sont dotées de cette énergie vitale, autres revendications ont été soulevées par les protestataires tels le manque de commodités, l’emploi, le stade communal etc. Les mécontents nous ont fait savoir qu’aux environs de midi, le chef de la daïra accompagné du directeur de l’éducation de la wilaya se sont présentés au lieu de la manifestation tentant d’apaiser la tension et rassurer la population en assurant que les points revendiqués sont programmés dans divers programmes  et leur concrétisation n’est qu’une question de temps, de l’autre côté, les citoyens mécontents n’entendaient pas de la même oreille, ils affirment que ce ne sont que des mots consommables et la concrétisation des projets nécessite l’intervention du premier responsable de la wilaya, lequel est vivement demandé dans cette partie de la wilaya et la réouverture du siège de la mairie ne se fera précisent-ils qu’après sa présence et son assurance.  Durant cet après-midi, le siège était encore fermé et la présence d’une foule de personnes faisait encore partie du décor de cette commune enclavée.
 

A.Ould El Hadri
Dimanche 11 Janvier 2015 - 20:01
Lu 251 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+