REFLEXION

TISSEMSILT : Des citoyens barrent la route de l’usine avicole

Que faut-il faire pour que les responsables s’aperçoivent que l’usine de poulets située au quartier de Kef Sidi Bentamra, dans les hauteurs de la ville de Tissemsilt est devenue une source de dérangement pour les habitants ? C’est par cette question qu’un groupe de citoyens de ce quartier nous a apostrophé après avoir barré la route aux camions qui se dirigeaient vers cette usine à l’aide de grosses pierres et de barricade.



Selon les renseignements que nous avions obtenu,  cet incident est le résultat d’un refus de la part de cet investisseur d’autoriser le passage sur une partie de ses terres d’une conduite d’alimentation en eau potable pour le quartier et c’est par ricochet que les habitants lui avaient interdit le passage des camions pour son usine et ont évoqué l’éternel problème de l’incinération et les retombées sur l’environnement et la santé. Ces citoyens précisent que le plus incommodant est le recours de cet investisseur à l’incinération de ses poulets terrifiés par les maladies et de ses déchets ce qui crée une grande fumée qui enveloppe ce quartier.  Les habitants expliquent encore que cette opération se fait régulièrement durant la nuit où selon eux des tonnes de décombres, des plumes de volailles de détritus de tout genre sont brûlés créant un tableau malsain de désolation qui incommode les riverains, des déchets ménagers, des décombres, des sacs de plumes de volailles. Ces riverains indignés par ces actes répréhensibles qui portent un vrai coup à la santé humaine et à l’environnement se sont posés plusieurs questions qu’ils jugent légitimes.  A-t-il effectivement le droit d’interdire le passage de cette conduite d’eau qui n’est autre qu’une utilité d’intérêt public? Comment tolérer un tel comportement nuisible ? Pourquoi les services de contrôle concernés n’ont jamais inspecté cette usine sur la question de ses déchets ? Que faut-il faire pour que les responsables s’aperçoivent que les intérêts de cet investisseur passent avant l’intérêt public avec les désagréments que cause cet investisseur et à l’environnement et à la santé de la population ? La situation s’est dégradée davantage ces derniers temps avec les vents qui balayent systématiquement la ville emportant des nuages de fumée qui coupent le souffle, à la vue de ces images qui attirent de plus en plus les maladies.Les habitants n’ont pas fini de se débattre dans de multiples problèmes qui hypothèquent le développement et l’épanouissement de leurs quartiers et voilà que s’ajoute un autre problème dont les répercussions seront certainement graves. Une situation des plus intenables que vivent ces habitants, ils disent qu’ils se sont adressés aux autorités locales à travers des pétitions dans lesquelles ils réclament en plus de leur part dans le développement de la ville une solution à ce nouveau problème de santé et d’environnement mais il semblerait disent-ils que leurs préoccupations sont les derniers de leurs soucis,  des habitants de cette partie de la ville nous ont déclaré « aucun responsable ne s’est inquiété de notre sort, l’urgence du temps nous pousse à donner l’alarme et c’est pour cette raison que nous avions recouru au blocage de la route». Enfin, les habitants demandent aux responsables concernés de pénaliser les contrevenants et les responsables de ces agissements intolérables et interpellent particulièrement les autorités locales à leur tête Monsieur le premier responsable de la wilaya en urgence pour une intervention efficace qui permettra d’alléger les souffrances des habitants et garantir le minimum de commodités pour une vie respectable et tenter de trouver une solution définitive à ces tonnes de décombres, des plumes de volailles de détritus de tout genre qui sont brûlés, des actes répréhensibles qui portent un vrai coup à la santé humaine et à l’environnement .

A.Ould El Hadri
Mardi 2 Juin 2015 - 17:52
Lu 134 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+