REFLEXION

TISSEMSILT : Chutes de neige, routes coupées et non acheminement de certains produits

L’hiver s’est installé et la région de Tissemsilt renoue avec le décor des années soixante-dix où la neige couvrait la ville d’un drap blanc pendant des jours.



En effet, des chutes de neige avaient déjà commencé à tomber durant la nuit du mercredi et avaient affecté durant toute la journée du jeudi, les reliefs d’El Meddad, de l’Ouarsenis et même les villes ne dépassant pas les 600 m d’altitude comme c’était le cas à Tissemsilt, Layoune et Khemisti etc  et perdurent par intermittence jusqu’à la matinée du vendredi où l’épaisseur de la neige a sans doute fait le bonheur des enfants, apparemment elle devaient atteindre les 20 cm par endroits. Quant aux températures, il a été enregistré des degrés très glacials arrivant à moins 4 degrés particulièrement dans les régions montagneuses de Theniet El Had Larbaa, Sidi Slimane et Bordj Bounaama. Toutefois, et malgré ces conditions climatiques inhabituelles, la route a été annoncée dangereusement impraticable entre Tissemsilt et les wilayas avoisinantes notamment sur la RN 14 et la RN 19, quant aux chemins de wilaya, les services de sécurité avaient averti les usagers que les CW 25,15,5,9 et 52 restent encore impraticables ou difficiles à prendre mais aucun accident grave de la circulation ne nous a été communiqué à l’exception de quelques dérapages de véhicules sur le bas coté des routes du fait de la présence de la neige et même du verglas par endroits. Les quelques interventions opérées çà et là consistaient à prodiguer de l’aide et l’assistance aux personnes dont les véhicules ou les maisons ont été affectés par la neige. Enfin, il est à signaler que ces chutes de neige qui avaient affecté la circulation routière ont causé certains désagréments aux citoyens notamment quand il s’agit du non acheminement de certains produits tels le lait, mais plus particulièrement le journal qui malheureusement s’est éclipsé durant la journée du jeudi des étals des librairies et les travailleurs qui devaient se rendre à leurs lieux de travail notamment au chef lieu de la wilaya par la faute du transport.

 

A. Ould El Hadri
Vendredi 23 Janvier 2015 - 16:32
Lu 161 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+