REFLEXION

TISSEMISLT:Les prestations de services posent toujours un problème

Le mauvais temps et les précipitations qui ont sévi par intermittence ces derniers jours dans la wilaya de Tissemsilt ont mis à nu un certain nombre de tares dans de nombreuses réalisations anciennes et récentes particulièrement les routes qui n’ont pas résisté à la furie des eaux.



TISSEMISLT:Les prestations de services posent toujours un problème
  Le spectacle est toujours pareil, la plupart des réseaux ont été relativement affectés que ce soit l’assainissement, l’eau l’Internet ou les routes. Des endroits entiers ont été envahis par ces crues, au chef lieu de la wilaya, le débordement des eaux pluviales a carrément inondé certaines routes et dans certains quartiers, les routes ont été sérieusement endommagées entraînant même des difficultés de circulation, une situation très déplorable pour une ville qui a montré ses faiblesses devant un tel climat, pour certains quartiers chanceux, des opérations ont été menées pour déblayer ce qui a été emporté par les crues en plus des stagnations des eaux, les autres quartiers gardent toujours les séquelles des intempéries, des routes défoncées et effritées , du sable, de la terre et des déchets de tout genre sont visibles même au centre ville, désormais c’est la boue  et les mares d’eau qui sont le cadre qui caractérise les rues de la ville, cela s’ajoute au risque que peut engendrer l’accumulation de ces déchets sur la santé publique. Ces pluies ont mis à nu certains travaux de bâclage en dévoilant les malfaçons dans les réalisations, cette situation s’est répercutée négativement sur plusieurs secteurs  notamment au chef lieu de la wilaya de Tissemsilt et ne semblent pas se limiter au manque de moyens de transport, à l’absence des prestations de l’Internet ou parfois de la bouteille du gaz butane, la cherté et la rareté des produits maraichers démontrent la difficile situation que vivent une grande partie des pauvres consommateurs que nous sommes. En somme, ce qu’il faut retenir c’est que la ville de Tissemsilt s’est embourbée ces derniers jours dans la boue à cause des regards obstrués et remplis par tout genre de détritus et autres gravats.  Ces dernières pluies devraient donner à réfléchir aux responsables locaux pour procéder au curage des avaloirs, à la réfection des rues qui comportent des nids-de poule ou sont inachevées et mettre en place un plan contre les inondations comportant les zones à risque de crues en vue d’éviter des dommages aux biens publics et privés.                      A.Ould El Hadri
 

Réflexion
Dimanche 28 Avril 2013 - 19:30
Lu 146 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+