REFLEXION

TIPASA : Le jeune qui avait poignardé sa mère, a été retrouvé pendu



Les habitants de Koléa, wilaya de Tipasa ont découvert au courant de la semaine dernière, le corps sans vie d’un jeune homme âgé de vingt ans, qui avait  auparavant poignardé sa mère âgée de 56 ans, à la cité « Diar Chems » à Bouroughia à l’aide d’un couteau, la laissant  baigner dans une marre de sang. Après son forfait ce jeune criminel s’était enfui avec une somme d’argent qu’elle avait sur elle selon des sources concordantes. La malheureuse mère, avait l’intention de régler sa facture d’électricité avec la modique somme qu’elle avait économisée. Quant au fils de la victime, il  a été retrouvé pendu avec une corde autour du  cou dans l’un des prés de Koléa selon la même source. Il semblerait que ce dernier a mis fin à ses jours, poussé par le remord, après qu’il a su que sa mère se trouvait dans un état comateux, et que l’acte commis envers elle est un crime impardonnable ajoute la même source. Par ailleurs, il apparait, que le jeune homme avait agit de la sorte envers sa mère sous l’effet de psychotropes sans se rendre compte de la gravité de son geste, mais une fois revenu à la raison, et ayant constaté le crime qu’il avait commis, n’a trouvé malheureusement comme repentance que de choisir de se suicider précise la même source.          

GA
Vendredi 8 Novembre 2013 - 16:51
Lu 196 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+