REFLEXION

TIGHENNIF : Triste décor à l’hôpital



Se rendre au service des urgences de l’hôpital de Tighennif  vous serez surpris de  constater que le peintre de cet établissement effectuait des travaux de ravalement des murs  alors que tout le personnel médical et paramédical s’affairait à accomplir leur taches respectives mais personne ne s’est inquiété de cet état de fait. L’ouvrier en question était sur une chaise vacillante et faillit tomber si ce n’était  la perspicacité de l’agent d’accueil qui semble t -il , se comportait en contremaitre au lieu de son travail  initial  et cela dans  un hôpital où  l’hygiène  fait cruellement défaut même si les femmes de ménage faisaient le boulot en plein service des consultations   le matin dans le service  des urgences alors que des agents  d’entretien se roulaient les pouces et aucun ne criait gare dans une grande indifférence qui en dit long sur le respect des familles ,un seul  point positif ,le médecin ce jour de dimanche ,en pédiatrie était souriante, sympathique et affable à souhait ,ce qui nous a  fait oublier ce triste décor planté dans cet hôpital. Cet établissement semble se dégradait du jour au lendemain, et où l’hygiène fait grandement défaut à l’intérieur comme à  l’extérieur et ce grand nombre de chats qui se pavanaient dans les alentours sans être inquiétés. Certains d’entre eux se permettent même d’entrer à l’intérieur à la recherche d’une paisible chaleur. L’établissement en préfabriqué présente déjà des séquelles sur les murs et sur les plafonds, le ravalement ne peut que cacher pour quelques jours les signes de vieillesse.         

B.Boufaden
Mardi 20 Novembre 2012 - 00:00
Lu 392 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+