REFLEXION

TIGHENNIF (MASCARA) : La petite Ibtissam retrouve le sourire

La petite Ibtissam n’en croyait pas ses yeux, elle qui avait perdu espoir de ne plus retrouver la vue faute de greffe de la cornée dont elle n’avait pas les moyens pour se faire opérer, étant orpheline, la facture d’une telle intervention en milieu hospitalier en Tunisie était de 4800 DT soit l’équivalent de 400 millions de centimes en DA.



C’est ce que nous explique, M.Messadi Smail , président de l’association Kafil El Yatim et ses membres actifs de la section de Tighennif  qui se sont démenés comme des samaritains pour aider la petite Ibtissam à retrouver la vue et leurs efforts se sont couronnés de succès après les multiples tentatives pour faire aboutir  la requête du dossier médical de cette  patiente et notamment la même association caritative d’Oran et El Mounchid Djelloul était de la partie et elle a pu se faire opérer au service spécialisé de l’hôpital Hamou Boutlelis d’Oran. L’opération était un succès phénoménal, la petite, sous observation médicale, se porte à merveille grâce à la générosité des membres de cette association dont l’étendue de ses activités et solidarité dépasse tout entendement en ce sens qu’elle se trouve là où le besoin se fait sentir pour les démunis et les sans ressources. Un engagement  non ponctuel et non  de circonstance sur le terrain qui l’honore  en venant  en aide aux  nécessiteux durant le mois de ramadhan et la fête de l’Aïd El Fitr en distribuant plus de 250 colis alimentaires et des effets vestimentaires pour les enfants orphelins, des examens médicaux spécialisés et des analyses biologiques auprès des laboratoires publiques et privées. L’association caritative à but non lucratif dont l'objectif est de porter secours et assistance aux plus démunis qui  a recensé plus de 450 orphelins fait face à un problème de taille, celui du local pour en faire un siège en dépit de toutes les démarches auprès des services concernés de l’APC et de la wilaya mais en vain. Ils veulent faire entendre leur voix pour exhorter les responsables locaux à agir pour trouver une solution adéquate à leur problème de domiciliation. 

B. Boufaden
Mercredi 20 Juillet 2016 - 17:24
Lu 423 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+