REFLEXION

TIGDITT : des fuites d’eau à l’infini

Selon l’Association ‘’ Ouled Tigditt ‘’, le quartier dans toute sa grandeur, observe des fuites d’eau potable qui ruisselle dans la majorité des rues.



TIGDITT : des fuites d’eau à l’infini
De l’eau qui humidifie la chaussée et endommage la voirie déjà dans un état lamentable. De l’eau potable perdue et fait perdre la tête aux riverains qui ne comprennent pas pourquoi cette situation dure si longtemps. Peut être que cela se passe en bas à l’abri des regards et loin de l’autorité. Peut être aussi parce que c’est à Tigditt et on s’en occupera après, car ce n’est pas une priorité. Cela se passe en bas, l’eau potable fuit et inonde les rues et les ruelles de Tigditt dans l’insouciance la plus totale de nos responsables élus. Ces élus qui ont cessé de voir, qui ont cessé de se préoccuper du citoyen et qui oublient le plus souvent qu’ils ont été élus pour s’occuper des problèmes du contribuable. Les responsables de l’ADE ne contrôlent pas grand-chose, mais au citoyen, on lui impose en plus de sa facture de consommation d’eau une taxe répressive, d’assainissement. Et il doit la payer car à défaut c’est la coupure. Les Rues « 07, 16, 17,21, 24, 22, 27, 28, 42, 55, 56, la Rue Bessikri, Meskine Fellouh », soit une grande partie de Tigditt, fuit et attend mais continue à payer les factures sans se poser des questions. Alors on se demande, de temps à autre, qui paie cette eau perdue ? Le consommateur bien sûr, mais sans se rendre compte. Car si l’ADE devait payer toutes ses fuites à Mostaganem, elle aurait mis les clefs sous le paillasson cela fait longtemps. Qui doit protéger le consommateur ? La loi, l’Association des consommateurs ou les élus du peuple ? Quel gâchis !!!

Kamel
Lundi 8 Août 2011 - 09:37
Lu 562 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+