REFLEXION

TIARET : Vers le forage d’un puits de pétrole à Rahouia

En exclusivité, "Réflexion" vient d’apprendre que les travaux de prospection relatifs aux zones séismiques ont permis la découverte d’un autre grand réservoir de pétrole dans une région relevant de la commune de Rahouia à quelques 35 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya de Tiaret. Ces travaux de prospection qui s’envisagent dans le cadre du bloc Boughezzoul touchent les wilayas suivantes : Tiaret, Tissemsilt, Djelfa et Médéa et lesquels travaux sont menés à l’aide de camions vibreurs et autres équipements sophistiqués qui permettent de dresser une cartographie très avancée du sous-sol.



A noter que ces travaux ont été confiés à une société polonaise qui est à pied d’œuvre et a pu découvrir le premier puits de pétrole dans la région de Serguine limitrophe avec la wilaya de Djelfa. Toujours dans le cadre de prospection, le réservoir de pétrole se trouve à 3000 mètres de profondeur dont les travaux de forage ont déjà débuté et les résultats seront prochainement connus, apprend-on toujours auprès de Mr Boudjella Miloud, directeur de l’énergie, qui ajoute que les travaux de forage sont menés par le groupement Sonatrach-Repsol et Shell et en première phase, il s’agit d’inventorier le sous-sol et qu’une enveloppe de 20 millions de dollars a été débloquée pour couvrir les frais de forage et que dans les deux mois à venir, indique notre interlocuteur, des travaux de forage similaires seront procédés dans la région de Rahouia eu égard aux révélations des travaux de prospection qui signalent un grand réservoir de pétrole ailleurs, une grande opération de transfert de lignes de hautes tensions qui traversent le cœur de la ville de Tiaret et qui sont porteurs de hauts risques, vient d’être menée par la direction de l’énergie qui a débloqué 100 milliards de cts pour l’installation de grands câbles souterrains qui s’étalent sur 4 km où les travaux seront achevés en août prochain et lesquels travaux ont été confiés à la société "Kahrakib" sous la direction de Sonelgaz GRTE-ORAN. Comme il est utile de signaler que le grand poste de 220 kv est interconnecté avec Saida et Oued-Sly (Relizane) et à tout cela, ce transfert de hautes tensions a permis la récupération d’un foncier très important estimé à 14 hectares qui permet d’accueillir des équipements publics de valeur. Pour rappel, près de 700 familles à Takhemaret sont exposés aux risques et menaces dus au passage d’un gazoduc de 28 pouces et qui greffe une superficie de 26 hectares et ce gazoduc est une véritable menace pour la population qui ignore la valeur des zones de servitude. Il y a lieu de rappeler que plusieurs correspondances ont été adressées à qui de droit, cependant sans écho et la responsabilité incombe aux services de l’APC de Takhemaret qui ont toléré les constructions illicites sur les zones de servitude.

 

Abdelkader Benrebiha
Mardi 13 Juin 2017 - 19:55
Lu 1370 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 25-11-2017.pdf
3.92 Mo - 24/11/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+