REFLEXION

TIARET : Une année de prison ferme pour les deux escrocs d’Ain Dehab

D’une source judiciaire, on vient d’apprendre que le magistrat-instructeur près le tribunal de Frenda et en fin d’après-midi de ce dimanche 30 juillet 2017, a ordonné la mise sous mandat de dépôt de 2 personnes âgées de 30 ans et originaires d’Ain-Dehab, à quelque 76 km, au sud du chef-lieu de la wilaya de Tiaret.



Les griefs retenus contre ces deux personnes, sont l’escroquerie et l’abus de confiance, suivis de vol prémédité. Notons que dans cette affaire, un mineur accompagnateur est toujours en enquête et a bénéficié d’une liberté  sous condition.  En effet, les faits remontent au mois passé, lorsque les deux présumés auteurs, en compagnie d’un mineur se sont présentés chez une personne résidente à Laghouat et lui ont proposé l’achat de leur véhicule de marque "Toyota Hilux" et le marché fut conclu. Pour brouiller les pistes, ces derniers ont dit à  l’acheteur, qu’ils habitent la commune de Sidi-Abderrahmane, dans laquelle ils ont loué une maison. Ils se sont donnés rendez-vous au jour "j". Une fois arrivé, l acheteur de Laghouat a bien vu une "Toyota" de marque Hilux stationnée devant la maison (celle qui a été louée), un mobile qui lui a donné beaucoup de confiance et une fois à l’intérieur de la maison, il leur a remis la somme de 212 millions de cts. Profitant d’un moment d’inattention, le mineur qui les accompagnait dans leur sale besogne est sorti dehors et n’a pas vu mieux que de crever les pneus de la voiture à bord de laquelle s’est déplacé l’acheteur de Laghouat et ce pour éviter toute poursuite et lequel a été sollicité par les deux présumés-auteurs de les attendre et une fois dehors, ils sont montés à bord de leur véhicule "Toyota Hilux" (la voiture que devait acheter ce pauvre de Laghouat) et se sont évaporés dans la nature. Après des  recherches très intensifiées, les éléments de la brigade de gendarmerie nationale de la commune de Sidi-Abderrahmane ont arrêté les 3 personnes dont le mineur. Ne dit-on pas que "Bien mal acquis ne profite jamais" puisque la cavale n’a pas trop duré. Pour simple rappel, les éléments de la compagnie de gendarmerie de Frenda ont été d’un précieux concours dans cette affaire qui a été vivement applaudie par les citoyens des communes d’Ain-Dehab, de Sidi-Abderrahmane ainsi que ceux de la wilaya de Laghouat, apprend-on en substance auprès de sources concordantes. Comme il convient de signaler que les 2 présumés auteurs ont reconnu les faits retenus contre eux et ont déclaré qu’ils ont gaspillé l’argent qui leur a été donné par l’acheteur de Laghouat et à cet effet, le magistrat-instructeur les a condamnés à payer une amende de 280 millions de cts, soit 140 millions de cts pour chacun d’eux.

Abdelkader Benrebiha
Lundi 31 Juillet 2017 - 18:55
Lu 306 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 17-10-2017.pdf
8.41 Mo - 16/10/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+