REFLEXION

TIARET : Un bébé de 18 mois torturé par ses parents



Une femme âgée de 37 ans et son époux avec lequel elle avait conclu un mariage à blanc (Orfi) ont été placés sur ordre du procureur de la République du tribunal de Tiaret sous mandat de dépôt, ce jeudi, après avoir été reconnus coupables de violences, tortures et séquestration de leur jeune enfant âgé de 18 mois. Les incriminés qui résidaient à "Rass Soug" à Tiaret et dont la relation serait tendue auraient violentés le bébé puis courir l'admettre aux urgences médicales de l'hôpital en prétextant qu'il était tombé. Des doutes qui vont amener les enquêteurs puis le médecin légiste à effectuer une autopsie et découvrir que la victime présentait des ecchymoses et des violences (traumatisme crânien). Confondus, les deux prévenus comparaitront prochainement devant le tribunal. Nous y reviendrons.   

Abdelkader Berrebiha
Samedi 14 Novembre 2015 - 17:19
Lu 515 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+