REFLEXION

TIARET : Relents de scandale à l’APC



TIARET :  Relents de scandale  à l’APC
Les murs de la mairie de Tiaret au cœur de la ville ont été trouvés, ce samedi 2 février recouverts d’inscriptions qui demandaient des comptes au chef de la daïra qui a eu à gérer pendant trois longues  années la période transitoire 2009/2012 en marge de la tempête qui avait emporté le maire, des élus, des subdivisionnaires  et des entrepreneurs. Ces slogans peints en rouge, à la limite de la diffamation faisaient transparaitre des montants faramineux (on parle de  milliards) et posaient la question du « qui contrôle qui ?). Quant au second scandale, il s’agit d’une tentative d’agression  d’un élu sur sa collègue, de surcroit  de même obédience politique. Selon les indiscrétions, cet élu aurait violenté à l’intérieur d’un bureau de l’APC sa victime qui s’en est défendue en alertant le personnel. Des démarches furent aussitôt entreprises pour calmer les esprits et empêcher la plainte. 
              

Abdelkader Berrebiha
Lundi 4 Mars 2013 - 10:53
Lu 282 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+