REFLEXION

TIARET : Les gendarmes traquent les utilisateurs des"degagates"



Le samedi 4 avril 2015, aux environs de 18 H au lieu-dit "El Guelta" les éléments de la Gendarmerie Nationale de la brigade de Feidja à quelques 50 km au sud de Tiaret ont intercepté une "degaga" qui s’apprêtait à forer illicitement un puits dans une zone steppique à quelques 35 km de Feidja. Le ou les propriétaires se sont évaporés dans la nature après avoir vu de loin le véhicule de la gendarmerie. C'est la 2ème "degaga" saisie en l'espace de dix jours dans cette grande région steppique et dont les douars sont disparates après celle de Rechaiga. Une source sécuritaire nous fait apprendre que le prix d'une "degaga" avoisine les 7 millions de dinars et les vrais propriétaires sont des Syriens d'origine Kurde. Par ailleurs quelques 3 puits ont été forés illicitement durant les derniers 5 mois dans la région d'Ain-Dzarit, laquelle est recensée en zone rouge et l'on apprend que la D.R.E a ouvert une enquête en ce sens. Pour rappel, des instructions très sévères ont été instruites par monsieur Hadj Mohamed Bousmaha, wali de Tiaret et lesquelles visent à préserver les potentialités hydriques. Une enquête est en cours.                  

A. Berrebiha
Dimanche 5 Avril 2015 - 17:24
Lu 308 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+