REFLEXION

TIARET : Les agents de ‘’International Security Sud’’ paralysent la base de vie de l’ETRHB-FCC

Le ras-le bol a atteint son paroxysme et l’ire des agents de sécurité relevant de la société de gardiennage et de sécurité a été affichée à l’adresse des responsables des deux sociétés ETRHB (propriétaire Ali Haddad) et F.C.C (Fomento Construction Contrats) société Espagnole auxquelles a été confiée la réalisation de la voie ferrée qui fait son passage à Tiaret en provenance de Relizane vers Tissemsilt ; et lesquels agents de sécurité dont le nombre dépasse les 40 éléments, ont bloqué l’entrée principale de la base de vie ETRHB-FCC, interdisant l’entrée et la sortie des véhicules.



Une situation qui a causé beaucoup de désagréments, a-t-on appris, auprès de sources sécuritaires concordantes qui ajoutent qu’après plusieurs plaintes adressées aux instances concernées, rien n’a été fait et qu’aucun écho n’est parvenu en vue d’apaiser les esprits. Ces agents contestataires revendiquent le départ immédiat du responsable du groupement ETRHB-F.C.C, « accusé de beaucoup de dépassements avec au menu des insultes, beaucoup de mépris, et un volume, selon eux, de « Hogra » inqualifiable. Ce responsable serait même allé jusqu’à leur interdire de faire la prière, nous dira une source sécuritaire qui ajoute que ce comportement agressif de ce responsable serait une riposte aux dénonciations, bien nourries avec des témoignages explosifs, des ‘’pratiques malsaines’’ au sein de la base de vie… Côté production et rythme de travail, la situation auparavant était catastrophique et il a fallu l’intervention bien musclée de M. Hadj Mohamed Bousmaha, lequel a donné, à travers de sévères instructions, une bouffée d’oxygène en rapport avec les lenteurs et les dysfonctionnements au sein de cette entreprise groupée qui a fait beaucoup de retard dans la réalisation. Pour rappel, la direction de l’emploi a été rappelée, auparavant à l’ordre, puisque le recrutement des emplois a fait l’objet de dépassements criards (main d’œuvre marginalisée à Tiaret). Par ailleurs, le responsable de sécurité, de la société M. Mokhtar, a épargné au site un véritable chaos, et en sage, il a pu apaiser les esprits et son appel à la raison a été vivement suivi, et selon une source proche du site, c’est l’énième fois que ce responsable de sécurité intervient pour mettre fin au conflit.

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 5 Juillet 2015 - 17:47
Lu 780 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+