REFLEXION

TIARET : Les abattoirs clandestins ont fermé les portes et baissé les rideaux !

Ce mercredi 21 octobre 2015 sera un bon témoin dans les annales de la conscience collective des habitants du vieux Takhemaret communément appelée "Takhemaret El Balia" à quelques 4 km à l'ouest du chef-lieu de commune où l'abattage clandestin bat son plein sous le sceau de l'impunité et par un abracadabra tous les commerces versant dans l'abattage clandestin ont fermé les portes et baissé les rideaux et à première vue, l'on a cru au passage d'une commission peut-être dépêchée par la DCP or ce n'était pas le cas mais c'est la visite de monsieur Bentouati Abdeslem, wali de Tiaret qui était derrière cette éclipse mystérieuse des commerces de l'abattage clandestin qui prolifèrent dans cette zone.



A signaler qu'il y a plus de 10 locaux de commerces qui activent à longueur d'année, le long du tronçon routier de la RN 14 reliant cette localité au chef-lieu et mystérieusement tous les marchands de l'informel ont disparu et par simple hasard le bus à son bord le wali et les directeurs d'exécutifs s'est arrêté à la frontière de la wilaya de Saida qui se trouve à quelques 300 mètres des lieux de l'abattage clandestin et cela sur ordre de M. le wali qui a vite débusqué un dysfonctionnement dans l'itinéraire protocolaire et saisissant cette opportunité précieuse pour dénoncer l'impunité "Réflexion"  s'est rapproché du commandant de compagnie de gendarmerie nationale l'interrogeant sur l'éclipse mystérieuse des "bouchers clandestins" présents à longueur d'année et absents ce mercredi 21 octobre 2015.  Nous avons eu comme réponse ce qui suit ; " Certains d'entre eux ont régularisé leurs papiers et d'autres sont en cours et de notre côté nous avons recensé toutes les infractions". Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que ces commerces illégaux imposent leur diktat et à parler de vétérinaire, d'abattoir, de services de l'ordre ou de commerce dans ces lieux ne serait que chimère et à un curieux de dire; "M. le wali, restez à Takhemaret pour chasser l'informel et l'abattage clandestin " c'est un vœu pieux, M. le wali".

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 25 Octobre 2015 - 16:56
Lu 282 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+