REFLEXION

TIARET : Le wali promet de recevoir ‘’personnellement’’ les citoyens

Fidèle à son slogan « Ma main se tend à tout le monde », M. Bentouati Abdeslem fait encore rayonner son sens de communication en énarque aguerri et en commis de l’Etat qui vient souffler une dynamique de visibilité au profond des cœurs des citoyennes et citoyens de Tiaret.



« Le wali va nous recevoir personnellement, c’est du jamais vu », diront surpris certains citoyens. Un grand oui coupe les spéculations et cède place à un communiqué signé par les propres soins du wali ce qui en synthèse révèle l’identité communicative de ce chef d’exécutif fraichement installé dans ses fonctions et lequel veut ancrer une sérieuse tradition, celle d’effacer le grand fossé qui s’est dessiné depuis longtemps entre l’administration et le citoyen et pour les observateurs analystes c’est une instruction discrète aux élus et aux différents responsables de prêter main forte et ouïe auditive à tous les citoyens sans aucune exception ce qui déduit une forte culture de l’Etat qui va vers une optique de communication rayonnante et aussi un appel à l’édification et à la collaboration à l’adresse de toute la communauté. Ceci dit, le wali a bel et bien dévoilé un carnet de bord qui répond aux exigences démocratiques autrement le dialogue et la revalorisation des priorités loin du recours au forces anti-émeutes et l’illustration nous est parvenue de deux petits foyers de contestation sociale à savoir la localité d’Ain Guetta où presque un millier de citoyens qui bloquaient la route a inspiré le wali à souffler plus d’énergie et sans attendre et cela en dépit de la tenue de la session de l’APW, il a dépêché sur les lieux un cadre de la wilaya ainsi que le directeur des mines et la solution miracle a apaisé les esprits : Plus de promesses stériles et place à l’inscription directe du projet et le 2e cas nous est parvenu d’Ain Dheb où l’APC était otage d’une impasse ce qui a incité le wali  à inviter des représentants de la société et la brèche du dialogue a réussi et monsieur le wali a pu faire éviter le chaos à ses entités.

Abdelkader Berrebiha
Mardi 1 Septembre 2015 - 17:52
Lu 236 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+