REFLEXION

TIARET : Le wali procède à un mouvement dans le corps des SG des communes



Le dimanche 26 janvier 2014 , certaines daïras ont été destinatrices de correspondances faisant objet de mutations de certains secrétaires généraux de communes. Le wali de Tiaret a indiqué les postes de SG dans certaines communes resteront vacants jusqu’à nouvel ordre comme la commune de Takhemaret qui recense quelque 40.000 habitants et dont le secrétaire général, Mr Abid Tahar aurait été muté à la petite commune de Nadhora , soit à une distance de 178 km de son domicile, contrairement à celui d’Ain-El-Hadid qui a été maintenu dans son poste. Concernant la commune de Frenda, c’est Mr Sadoul Yousef, l’ex-S.G de l’APC d’Ain-Dheb qui viendra remplacer Mr Aziz Douache, lequel été appelé à occuper le poste de S.G de l’APC de Sidi-Bakhti. Cependant à la daïra d’Ain Kermès, un mouvement de rotation a été remarqué ; celui qui occupait le poste de S.G de la commune de Sidi-Abderrahmane, a été muté vers la commune d’Ain Kermès et le S.G de l’APC d’Ain Kermès a été affecté de Rosfa, et celui de Rosfa a été muté vers la commune d’Oued Djérad (Sidi Abderrahmane). Autrement dit, ce mouvement de rotation a été opéré seulement dans un rayon de 20 km de distance dans la daïra d’Ain Kermès. Et pour ce qui est de la daïra de Mechraâ-Sfa, on apprend de source généralement  bien informée que le S.G de l’APC de Machraa-Sfa a été muté vers l’APC de Rahouia, et celui de Djilali Ben Ammar aurait fait une permutation avec celui de Guartoufa. Cependant le S.G de l’APC de Tagdemt a été muté vers l’APC de Bouchakkif. Certains observateurs ont mis un point d’interrogation puisque ce mouvement a été opéré à l’approche de l’élection présidentielle. Dans ce contexte et selon une source proche du cabinet du wali, Mohamed Bousmaha, ce mouvement entre dans un cadre légal selon les répartitions des statistiques communales, puisqu’une commune comme Takhemaret récence plus de 20.000 habitants, et le poste de S.G exige certaines normes, comme nous a indiqué l’inspecteur général de la wilaya , qui ajoute que des postes de S.G sont toujours vacants et que  nous sommes à la recherche des procédures légales et convenables pour satisfaire certaines daïras et communes….. ». D’autres sources très proches du cabinet du wali nous diront que le wali a tenu ses promesses après les visites qu’il a entamées dans les daïras  où il  a menacé de soustraire des projets des communes défaillantes et d’entamer des mouvements dans le corps de certains responsables , et chose faite « chose promise chose due » , et ce mouvement opéré dans le corps des secrétaires généraux serait « une mesure disciplinaire » voire un véritable coup de balai , puisque le dossier des « 3 plis » opérés par certains S.G a été dénoncé par la presse (Réflexion) et lequel était sous la loupe. Ce mouvement obligera les S.G à s’occuper des élections et d’oublier définitivement les affaires des « 3 plis » nous dira, une source responsable qui ajoute que cet « assainissement » dans le corps des S.G est venu au moment opportun. Pour rappel, certains S.G ont l’intention de faire un recours auprès du wali , comme celui de Takhemaret.     

Abdelkader Berrebiha
Mardi 28 Janvier 2014 - 18:47
Lu 1290 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+