REFLEXION

TIARET : Le wali met en garde les entreprises et les bureaux d’études

Le moindre détail n’a pas échappé au wali lors de sa dernière visite de travail et d’inspection qu’il a effectué aux communes de Takhemaret, Ain El Hedid et Frenda ce jeudi 9 mai 2013. Des escales qui furent passées au peigne fin laissant le wali perplexe face à une véritable anarchie qui résume l’absence de l’Etat…



A chaque point, le wali s’interrogeait : « Où est l’Etat ? ». Les responsables locaux ont fait l’objet de remarques très pertinentes comme le cas débusqué à Takhemaret où le P.V d’une commission officielle relatif au choix du terrain pour un équipement structurant s’est vu violé au profit d’un faux investisseur, un scandale sans aucun précédent illustrant l’anarchie devenue monnaie courante en notant que les responsables de ce scandale ont jeté la balle dans le camp de l’ex DLEP cependant la riposte du wali a été objectivement virulente :  « Tu es un menteur, un menteur, un menteur » dira le wali à l’adresse d’un responsable…Le silence a régné durant plusieurs minutes et c’est à l’entreprise de payer les pots cassés et en bon connaisseur du  bâtiment, le wali a débusqué les véritables dessous de ce projet dont le détournement était initialement programmé. L’instruction d’une commission d’enquête était un mot d’ordre ; Partout où il a mis les pieds, le wali n’a cessé de découvrir des dysfonctionnements, du désordre et des aberrations. Le secrétaire général de la commune de Takhemaret suite à cela s’est trouvé dans l’œil du cyclone, dans une chaine de secrétaires généraux des communes déjà menacés d’éviction. A Ain Hedid, c’est au tour d’un bureau d’études et d’une entreprise de bâtiment  de recevoir  les virulentes remarques du wali : « Vous êtes des ignorants et en plus des menteurs » Cela vient en synthèse de la visite du wali dans le chantier. A Frenda, c’est la même chanson : Les dysfonctionnements à la pelle, des projets à l’abandon, des malfaçons dans les réalisations, cependant, la grande surprise a été signée par le secteur privé représenté par la SARL Boumerdès en projet de briqueterie qui emploie près de 127 pères de familles et bien sûr une production de milliers de tonnes par an. D’ailleurs, c’est l’unique projet à travers toute la région sud qui mérite des encouragements. Une escale qui a suscité chez des observateurs un soulagement suite à  l’engouement suscité. Le STP n’a pas échappé au qualificatif : « menteur ». Une lecture réfléchie de cet itinéraire fait par monsieur le wali révèle une série de dysfonctionnements et violation de multiples instructions du wali et du gouvernement. 

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 12 Mai 2013 - 10:40
Lu 252 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+