REFLEXION

TIARET : Le groupement de la gendarmerie livre son bilan



Lors d’une conférence  de presse animée  par le commandant du groupement territorial de la gendarmerie nationale, ce mardi 29 janvier 2013 à 14h30  qui a livré devant des représentants de la presse nationale, un bilan reflété par des statistiques comparatives de l’année 2012 à celle qui l’a précédé  dont la préface était un succint aperçu sur la situation sécuritaire qui connait une stabilité parfaite en notant que le territoire de la wilaya n’a connu aucune activité terroriste et cela est dû aux efforts des forces de sécurité combinées, et toujours selon le même responsable, l’existence de l’activité est une menace sérieuse pour la wilaya de Tiaret ou aucun signalement de terroristes n’a été fait. Cependant faudrait- il rappeler qu’en l’espace de 8 mois, les services de sécurité spécialisés ont démantelé 7 réseaux de soutien et 17 personnes ont été écrouées avec la récupération d’un lot important de pièces à  convictions (armes de guerre, munitions, CD, tracts subversifs matériel électronique terroristes, et traces de soutien aux groupes terroristes plus particulièrement ceux au maquis à Tizi-Ouzou). Le bilan remis à notre rédaction se compose de 3 volets qui englobent les activités de l’année 2012, à savoir l’ordre public, la police judiciaire et la sécurité routière, en rappelant que ce bilan est aussi traduit   par un taux, à ne citer en exemple que les attroupements non autorisés ont connu une hausse comparativement à l’année 2011 soit 177 attroupements,  61 grèves,   et 62 cas de rupture de cours. Le volet de la police judiciaire révèle un riche agenda d’activités, et le bilan mentionne que les agressions envers les personnes ont pour mobile des conflits autour de propriétés de parcelles de terre et que les vols de cheptels touchent les zones et régions isolées. Enfin le crime organisé est loin de trouver fief à Tiaret, et dans ce sens, l’on signale qu’en 2012, 33 crimes ont été élucidés, 1045 délits ont été enregistrés, et 270 infractions ont eu lieu, et l’application des peines est illustrée ainsi ; 519 personnes ont été mises sous mandat de dépôt dont 1715 arrestations ayant touché les hommes et 08 pour les femmes. Par ailleurs la guerre contre les stups a mené ses fruits où une quantité de 90 kg de kif traité a été saisie en 2012 et l’âge des personnes arrêtées varie entre 20 et 30 ans.      

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 6 Février 2013 - 09:46
Lu 285 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+