REFLEXION

TIARET : Le directeur des moudjahidine suspendu de ses fonctions

Suite à l’article paru sur « Réflexion » sous le titre « Que se passe-t-il à la direction des Moudjahidine », Mr Zitouni Tayeb, ministre des Moudjahidine a dépêché une commission d’enquête composée de deux inspecteurs centraux qui ont fait passer au peigne fin tous les griefs retenus contre le directeur Mr Belouihaidia Abdennacer, lequel est passé, à son tour, devant les membres de la commission qui l’ont additionné et ont signalé toutes ses explications, a-t-on appris de source généralement bien informée.



Cette dernière ajoute que le directeur des Moudjahidine a été provisoirement suspendu en attente de sa comparution devant la commission nationale, et de source proche du cabinet de Mr le wali, l’on apprend que Mr Bentouati Abdessalem, wali de Tiaret, n’a cessé de rappeler à l’ordre ce directeur, en lui instruisant que « le secteur des moudjahidine est extrêmement sensible, et exige un mariage de labeur, d’assiduité, et de sagesse » et que les correspondances qui lui ont été adressées par Mr le wali font foi ». Pour rappel, le wali et lors de la cérémonie organisée à l’honneur de Mr le chef  de cabinet, Mr Oggad Mokhtar, lequel a bénéficié de sa retraite, a rappelé à l’ordre le directeur des Moudjahidine, et lui a signalé que l’avènement de la situation au niveau de son secteur certainement lui va coûter cher, et effectivement cette synthèse s’est ralliée à celle déjà faite par « Réflexion », et la grande surprise de Mr le wali, qui s’est conjuguée à un grand mécontentement, c’est lors de sa visite au siège de la direction des Moudjahidine, et plus précisément à la salle de rééducation fonctionnelle située au rez-de-chaussée et laquelle se trouve sans équipements et dans un état lamentable et ce depuis 2007, et là on signale que le vœu des Moudjahidine n’a jamais été exaucé. Cette situation de dégradation avancée (salle d’attente fermée, salle de consultation fermée, et salle de rééducation fonctionnelle accueillant des débris de tables cassées depuis 2007) a incité le wali à ouvrir une deuxième enquête. Nous y reviendrons.

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 20 Janvier 2016 - 17:52
Lu 252 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+