REFLEXION

TIARET : Le calvaire des familles maliennes et nigériennes prendra-t-il fin?

C'est au milieu du jardin public de la ville de Sougueur que plusieurs familles maliennes et nigériennes ont élu domicile, se heurtant de ce fait aux intempéries puisque la solidarité des citoyens concernant leur approvisionnement en denrées alimentaires, a été de tout temps appréciable.



La majorité de ces refugiés sont des enfants et des femmes et ceux que nous avons côtoyés, nous ont déclaré qu'ils ont fui les  conditions critiques de leurs pays (le mali et le Niger)  plus particulièrement la guerre et qu'ils ont rejoint Alger, certaines villes de l’Est, et puis l'ouest en nous avançant qu'ils vont regagner leur pays une fois revenues l'accalmie et la stabilité. Pour l'heure 30 familles ont pris refuge au sein de ce jardin public, un propriétaire d'un café fait de son mieux pour leur apporter secours, cependant ces familles ont besoin d'un toit et d'une couverture sanitaire, pour rappel plusieurs familles ont été secourues par le CRA et les services de sécurité avant de rejoindre leurs pays.      

Abdelkader Berrebiha
Lundi 16 Septembre 2013 - 11:55
Lu 122 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+