REFLEXION

TIARET : La section ordinale des médecins en détresse



C’est avec des hauts et des bas et en dépit de plusieurs difficultés, qu’une journée d’étude médicale a eu lieu à Tiaret sous le fameux slogan ‘’ médecins, notre engagement c’est pour la vie !’’ mais à enfoncer profondément le clou, il parait que la section ordinale régionale des médecins qui regroupe cinq wilayas de l’ouest algérien, vit des moments difficiles, tout d’abord suite au tragique accident dont a été victime le docteur Hemaidia, président du conseil de déontologie médicale, lequel a été remplacé par le docteur Hallouz, neurologue à Tiaret qui nous dira : «  Nous étions bouleversés par le tragique accident et le décès du docteur Hemaidia, et nous avons programmé cette réunion pour recadrer  les problèmes des médecins…on a un grave problème financier et cette réunion a été tenue suite à la  collaboration du laboratoire Plizer, le seul qui a répondu financièrement et quelques dons de  médecins privés. Nous n’avons pas de local et nous avons saisi M. Bentouati, wali de Tiaret pour qu’il mette un local à notre disposition (le conseil est à vocation régionale) et nous voulons être impliqués dans des décisions, et cela fait longtemps que la justice  ne nous a pas sollicités pour certains cas qui relèvent des prérogatives du conseil de déontologie médicale. Par ailleurs, certains observateurs nous ont émis des messages à faire parvenir aux membres dudit conseil qui recense quelque 500 médecins répartis à travers 5 wilayas et qui peuvent collecter de l’argent à suffire les réunions et le local, et il n’est pas  d’ordre pour que ce conseil reste en détresse. » Faudrait-il rappeler que certains cabinets de médecins ne disposent même pas de toilettes ni de salles d’attente et que certains cabinets sont destinés la nuit à abriter les voitures, apprend-on auprès du président de la section ordinale régionale des médecins … mais à vrai dire y-a-t-il  des dissidences au sein de ce conseil …si oui dites-le ouvertement et assez de faire la publicité gratuite à certains laboratoires français qui ont perdu plusieurs marchés en Algérie…le temps de la vérité a sonné !   

Abdelkader Berrebiha
Mardi 15 Décembre 2015 - 17:57
Lu 160 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+