REFLEXION

TIARET : La criminalité prend de l’ampleur



Au cours de cette semaine, le procureur de la République près du tribunal de Tiaret a ordonné la mise sous mandat de dépôt les dénommés S.C, 22 ans, L.B 21 ans et B.R 20 ans, respectivement originaires de K’sar Chellala, Tiaret et Oran pour les griefs : Vol et commercialisation de drogue. En effet, cela est venu suite à une patrouille motorisée des éléments de la police judiciaire relevant de la 8ème Sûreté urbaine de Tiaret lesquels ont été informés du vol d’un téléphone et d’urgence, une souricière a été tendue aux mis en cause qui ont été arrêtés au niveau d’un café ouvrant sur la station des taxis à Ain Guesma et lesquels étaient en possession de 14,5 grammes de kif traité en signalant que le téléphone volé a été récupéré et dans le même contexte, et durant la même journée, le procureur de la République près le tribunal de Tiaret a placé sous mandat de dépôt le nommé A. B, 22 ans, originaire de Tiaret pour les griefs : port d’arme blanche et commercialisation de drogue, et c’est lors d’une patrouille  de la B. R. B (brigade de répression de banditisme) que le mis en cause en compagnie de M. E, 18 ans, ont été arrêtés en notant que le présumé auteur était en possession d’une arme blanche et d’un morceau de kif traité, et dans le même cadre, le procureur de la République près le tribunal de Sougueur a placé sous mandat de dépôt le dénommé B.M, 31 ans originaire de Sougueur pour les griefs : vol et port d’arme blanche. En effet, le mis en cause n’a pas vu mieux que de s’attaquer à sa concubine en la délestant de son sac qui contenait un montant de 20.000 DA et qui a été récupéré lors de l’arrestation du présumé auteur par  les éléments de la police judicaire relevant de la Sûreté de daïra de Sougueur. Concernant la dernière affaire, elle a  été traitée par les éléments de la police judicaire relevant de la 3ème Sûreté urbaine de Tiaret qui ont arrêté le nommé S. M, 22 ans, lequel était l’auteur d’un vol qui a ciblé le domicile d’une dame S.K, âgée de 44 ans et résidente à la cité « Sonatiba » où le mis en cause , en complicité du nommé C.S,  25 ans, actuellement en fuite, se sont emparés d’un lot de bijoux ainsi que d’effets vestimentaires, apprend-on auprès d’une source policière autorisée qui ajoute que le mis en cause a reconnu sa sale besogne en déclarant qu’il a gaspillé l’argent après avoir vendu le lot de bijoux. Présenté par devant le procureur de la République près le tribunal de Tiaret, il a été placé sous mandat de dépôt, nous indique la même source.          

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 5 Novembre 2014 - 16:53
Lu 178 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+