REFLEXION

TIARET : Fuite de documents classés confidentiels à Ain El Hedid

La commune d’Ain El Hadid, à quelques 70 km à l’ouest du chef-lieu de wilaya Tiaret, garde la réputation de peloton en correspondances secrètes ou encore les fameuses lettres anonymes or ce qui est arrivé cette fois serait la goutte qui a fait déborder le vase et l’affaire est entre les mains des services de la police judiciaire relevant de la sureté de daïra de Frenda.



Ces derniers viennent de convoquer un élu d’obédience PT et qui, à son tour, vient de déposer une plainte contre X sachant qu’on a envoyé un dossier bien ficelé en son nom à plusieurs instances et même à certains titres de presse mais par  chance, un quotidien arabophone destinataire d’un exemplaire de ce dossier l’a ré-envoyer à l’expéditeur  lui permettant de ce fait de bien ficeler sa plainte auprès  de la police. Cependant, ce qui a suscité l’attention c’est l’existence de correspondances  officielles entre institutions et la question qui se pose est la suivante : Qui est derrière la fuite de documents administratifs classés «confidentiels » ? L’affaire remonte à plus de 40 jours lorsqu’une lettre  anonyme a eu l’effet d’un boomerang  au sein de l’APC  d’Ain-El Hedid où un contrat de DAIP a été signé à un jeune algérien qui se trouve à l’étranger depuis quelques années et une enquête est en cours dans ce sens et l’on apprend de source bien informée que cette affaire va prendre des proportions alarmantes en rappelant que c’est la brigade de gendarmerie nationale d’Ain El Hedid qui a mené l’enquête et plusieurs personnes ont été auditionnées  et ce qu’on a entendu de la propre bouche du maire de ce village  car ce sont ses propos : « je ne me laisserai pas faire et je sais le groupe qui veut me déstabiliser…..qu’ils me laissent travailler sinon je démissionne… » (à noter  que Réflexion est en possession du document signé par le P/APC au profit du jeune émigré). Et après ce relent de scandale, l’affaire de la fuite des documents officiels classés confidentiels a fait son apparition dont le contenu ne relate que les dépassements d’un élu du MPA qui nous dit-on est très proche d’un groupe qui veut nuire au P/APC et de notre côté et pour satisfaire l’appétit de l’opinion publique une réponse à notre question en titre serait  amplement salutaire  pour éviter tout dérapage car il y va de la réputation de l’administration.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 16 Décembre 2013 - 17:38
Lu 310 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+