REFLEXION

TIARET FUTUR POLE INDUSTRIEL EN ALGERIE : Renault produira le premier véhicule algérien

Renault va produire prochainement une nouvelle gamme de véhicules, et la wilaya de Tiaret sera le futur pôle industriel de l’Algérie. Nous attendons effectivement de l'investissement, mais pas seulement pour monter une usine de montage de véhicules", a déclaré, Mohamed Benmeradi, ministre de l'Industrie, de la PME et de la Promotion des investissements.



TIARET FUTUR POLE INDUSTRIEL EN ALGERIE : Renault  produira le premier véhicule algérien
Devant les  cadres de son ministère et de chefs d'entreprises, Mohamed Benmeradi a annoncé que le constructeur français Renault "revient avec une meilleure proposition" concernant le dossier de l'implantation d'une usine de Renault en Algérie.  "Dans une première étape, Renault se proposait de monter une usine pour  produire 50.000 véhicules par an. Aujourd'hui, il revient avec une proposition  pour fabriquer 75.000 unités par an avec une gamme plus variée, qui est passée  de deux modèles de véhicules (dans la première version) à quatre modèles",  a-t-il encore fait savoir. De son côté, Renault a accepté "les conditions de l'Algérie  relatives à un taux d'intégration progressif et à faire des engagements pour  que ce taux augmente au fur à mesure de la réalisation du projet", souligne le même interlocuteur. Des lors, ''si les négociations aboutissent, l'usine sera implantée sur les sites  de la SNVI et plus particulièrement celui de la défunte Fiat de Tiaret'', selon le ministre, qui a indiqué que Renault s'est proposé de  ''livrer ses véhicules au marché algérien d'ici à 2012''. Renault a accepté également que la partie algérienne soit associée à la commercialisation  des véhicules produits par la future usine", a-t-il précisé. Il est à signaler dans ce contexte que le gouvernement vient de  mettre en place un comité chargé de suivre les dossiers comportant les propositions  de partenariat dans le domaine de l'automobile et le développement de ce secteur. Ce comité est composé de cadres relevant de différents ministères dont  celui de l'Industrie, et également de représentants des sous-traitants algériens  de la filière mécanique, ainsi que de responsables de la SNVI. Sa principale mission est de mener les discussions avec les partenaires étrangers intéressés par le marché national de construction  automobile, dont le français Renault. Le choix de la ville de Tiaret pour ce genre d’opération demeure incontestablement, ces atouts économiques et surtout ceux liés à l’infrastructure dont dispose cette ville.

Fayçal
Mardi 4 Janvier 2011 - 10:46
Lu 1109 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+