REFLEXION

TIARET : Dix ans de réclusion pour le directeur de la garde communale



TIARET : Dix ans de réclusion pour le directeur de la garde communale
Durant l’audience du 19 octobre passé le représentant du ministère public avait requis la peine de 10 de prison pour les auteurs de faux en écriture publique et authentique, dilapidation des deniers publiques, après délibération, le tribunal de Tiaret a, avant hier, condamné le directeur de la garde communale M.K, son adjoint et le trésorier R.A à une lourde peine privative de liberté. 10 ans d’emprisonnement ferme assortie d’une amende d’un million de dinars algériens chacun. Le commissaire des comptes lui aussi a été condamné à une peine de 5 ans de prison ferme pour ne pas avoir dénoncé les irrégularités constatées sur les registres comptables depuis 2005 quant aux autres inculpés ( fournisseurs commerçant et membre de la commission des œuvres sociales) ont été condamnés à des peines allant de 2 à 5 ans.

Fayçal
Jeudi 4 Novembre 2010 - 00:01
Lu 533 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+