REFLEXION

TIARET : Deux policiers sauvés in extremis d’une immolation



Le mardi 16 juillet 2013, le procureur de la République près le tribunal de Tiaret a ordonné la mise sous mandat de dépôt du dénommé H.A, 28 ans, résidant à Tiaret pour le grief : outrage à corps constitué et tentative d’immolation. En effet, le mis en cause a étalé sa marchandise sur le chemin des passants leur barrant l’accès au niveau de l’ancienne voie ferrée (Ex : la gare), et malgré les multiples instructions des éléments de la voie publique, H.A n’a pas voulu déménager et l’altercation a pris un autre penchant. Une situation qui a déclenché la folie du mis en cause, lequel pris par une crise de démence, et étant en possession d’un jerrican de 5 litres d’essence, a aspergé deux policiers en uniforme, et a voulu mettre le feu. Bien heureusement, la vigilance des policiers et des citoyens, leur a épargné le pire, et miraculeusement les deux policiers ont été sauvés. La cavale du mis en cause n’a pas été longue, et a passé une nuit en garde à vue dans les locaux de la police. Moralité : chasser l’informel, il revient au galop, et beaucoup reste à faire pour assainir ce grand marché informel tout près de la gare.           

Abdelkader Berrebiha
Mercredi 17 Juillet 2013 - 22:00
Lu 245 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+