REFLEXION

TIARET : Deux personnes écrouées pour avortement illégal



Le procureur de la république près le tribunal de Tiaret a décidé en fin de semaine de la mise sous mandat de dépôt des dénommées D.K, 37 ans infirmière, celle qui faisait dans la pratique illégale de la médecine et A.K, une jeune fille de 37 ans. Deux autres jeunes filles, M.A, 28 ans et K.M, 27 ans ont été citées à comparaitre pour les mêmes motifs. Tout a commencé  fait savoir une source sécuritaire quand A.K a été évacuée en urgence à la maternité de Tiaret où l’on a constaté qu’elle venait de subir un acte contraire à la loi et aux mœurs. A.K pressée par les policiers avoua avoir eu recours à D.K, une infirmière qui réside à Sougueur pour se faire avorter. D.K fut confondue et avoua ses forfaits. Dans la foulée elle apprendra aux policiers que deux autres jeunes filles sont elles aussi passées parses mains. Les deux dernières M.A et K.M ont été citées à comparaitre.      

 

Abdelkader Berrebiha
Vendredi 17 Avril 2015 - 16:33
Lu 244 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+