REFLEXION

TIARET : Des zones de tension sociale au début d’une campagne électorale timide

Tôt dans la matinée du dimanche 23 mars 2014, les contestataires de la liste des 50 logements à Nadhora, ont fermé le siège de l’APC revendiquant l’affichage de la liste et bienheureusement, le pire a été évité après le déplacement du chef de daïra sur les lieux, et lequel a calmé les esprits et a avancé de sérieuses promesses.



La 2ème zone de bouillonnement nous a été signalée de Hemadia où les candidats à l’examen d’ouvriers professionnels ont dénoncé les résultats avancés par l’APC et ont observé un sit-in ; l’autre zone, c’est à Frenda où une centaine de citoyens ont bloqué la route (R.N 14) pendant près de 2 heures paralysant la circulation au niveau de l’APC jouxtant la R.14, les promesses du P/APC ont été prises au sérieux et la revendication était l’affichage de la liste des bénéficiaires de logements sociaux à Frenda en signalant que l’odeur de manipulation a fait le tour de la ville. Toujours à Frenda, d’autres citoyens, un peu plus bas, au niveau de la station « Bendahma » ont coupé la route où le mobile demeure « mystérieux » Un citoyen est tombé malade en pleine route et l’on s’attendait à la venue de la protection civile, le retard d’évacuation aurait été un mobile pour ferme la route ?!

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 23 Mars 2014 - 18:09
Lu 64 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+