REFLEXION

TIARET : Arrestation de 12 membres d’un réseau international de vol de voitures

Douze membres appartenant à un réseau international de voitures ont été arrêté à Tiaret et présenté devant le procureur de la république pou trafic de voitures et faux et usage de faux et des dizaines de véhicules se trouvant dans leur dépôt en été saisie par la police.



À l’heure où nous mettons sous presse, huit (8) membres du réseau sont toujours devant le magistrat instructeur après que cette affaire lui ait été renvoyée par le Procureur de la République, près le tribunal de Tiaret, ce dimanche 23 février 2014. En effet, et suite à d’intenses investigations menées par les services de la police judiciaire relevant de la Sûreté de wilaya de Tiaret, et qui remontent au 18 octobre 2013, ont révélé l’existence d’un élément spécialisé dans le trafic de voitures.  Selon les conclusions de l’enquête, le principal accusé  s’agirait d’un dénommé B.R, 35 ans résident en Espagne, et qui revend des voitures accidentées, et lequel aurait introduit un équipement moderne de l’Espagne vers Tiaret, servant au changement des numéros de châssis. La perquisition des lieux, en l’occurrence du garage de son frère, a permis la découverte de deux (2) voitures  françaises de marques (406 et Mégane) portant des immatriculations espagnoles ainsi qu’une Golf série 4 accidentée appartenant à un policier d’Oued-Tolba et qui exerce ses fonctions à Tiaret. Ce dernier figure parmi ce réseau ‘’mafieux’’, apprend-on de source sécuritaire sûres.  Les mêmes sources, ajoutent que « quatre (4) membres du réseau sont originaire de la République arabe sahraouie(RASD- Polisario) occupée illégalement par le Royaume du Maroc,  et qu’ils sont actuellement en fuite après avoir laissé les voitures en question, à Tiaret, dont une 4x4 dernier modèle, et deux autres sont résidents en Espagne ». Le garage qui servait à la récupération des voitures, particulièrement accidentées est désormais, sous haute surveillance policière. L’un des membres du réseau est originaire de Relizane et réside en également en Espagne et les autres, spécialisés dans la collecte et le renseignement d’informations, se trouvent à Tiaret. Notre source informa que, « 3 voitures (Berlingo- Golf série 3- Mégane) sont passées au changement de châssis selon les techniques procédées par B.R, et ces voitures ont été récupérées de Tipaza-Batna et Béjaïa ».  À noter que la Berlingo avec la documentation falsifiée a été vendue à Ain-Dehab à un prix de 117 millions de cts apprend-on toujours de la même source qui ajoute que « l’ingénieur des mines figure parmi les membres de ce réseau international puisqu’il aurait notifié l’authenticité des numéros de châssis des voitures accidentées qui ont été falsifiées par B.R, cerveau du réseau ». Nous y reviendrons sur cette affaire dans nos prochaines éditions.

Aek Berrebiha
Dimanche 23 Février 2014 - 18:01
Lu 309 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+