REFLEXION

TIARET : Affaissement de la cité administrative ‘’100 bureaux’’

Remarquablement visible à tout visiteur du siège de la cité administrative connue communément sous l’appellation de ‘’100 bureaux’’, l’affaissement prend des proportions alarmantes.



Ce siège qui abrite les directions suivantes : la DCP, l’inspection de la fonction publique, la délégation de sécurité, le siège de la garde communale, la direction de l’emploi et enfin l’ANGEM menacé  d’effondrement et les fonctionnaires travaillent dans des conditions proches du critique et même les archives de la direction de l’emploi s’entassent çà et là  rendant l’accès difficile à certains services de la direction de l’emploi et en synthèse quelque soit les compétences des fonctionnaires elles sont vite étouffées  par les conditions de travail  dans ses bureaux. L’exiguïté des lieux serait derrière le rendement très faible et à cela s’ajoute les différents sit-in des différents contestataires et le nombre de visiteurs qui déambulent dans les couloirs provoque beaucoup de gêne. Par ailleurs, le siège de l’inspection de la fonction publique est illustratif à plusieurs échelles : les murs sont fissurés et le rez-de-chaussée est devenu un dépotoir d’ordures, parfois ménagères et aussi un rempart de rongeurs et de chats. Ce décor qui vient du moyen-âge reflète « l’incivisme administratif » et exige une éternelle interrogation : A qui profite cette situation qui perdure au siège « des 100 bureaux » et l’autre question qui est devenue une anecdote c’est qu’il faut laisser la voiture à quelques 900 mètres pour pouvoir satisfaire ses doléances  puisque le stationnement devant le siège paralyse la circulation et les « sabots » des policiers deviennent l’épée de Damoclès. Ce qui se passe dans les « 100 bureaux » défraie la chronique et devant cette situation plusieurs observateurs à travers les colonnes de « Réflexion » sollicitent à ouvrir une enquête d’abord sur le choix du terrain puis sur la carte d’organigramme ainsi que l’affectation  des postes d’emploi dans ce siège où le catimini a pris le dessus en signalant que la décision de M. le wali portant sur la réalisation du nouveau pole administratif a été fortement saluée. A  bon entendeur.

Abdelkader Berrebiha
Dimanche 1 Décembre 2013 - 19:00
Lu 87 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+