REFLEXION

TIARET : 200 hectares de forêts partent en fumée



La forêt dans l'esprit et les textes de loi, c'est une surface de plus de 6 mètres où sont implantés des arbres. L'on imagine dans la foulée ce que représente la forêt dans l'espace terrestre et son rôle dans la biodiversité. En ces chaudes journées de fortes canicules, les forêts sont les premières victimes des feux qui jusque-là font des ravages. 200 hectares de forêts dont l'Alfa et le Disse qui peuplaient les forêts de Djebbel Ghezzala à Mechraa-Sfa et Houaouia à Medrissa sont partis en fumée en dépit de l'intervention de dizaines d'unités de la protection civile sur le qui-vive durant cet été. Deux espèces ont aussi fait les frais de ces incendies : Il s'agit du Thuya et de l'Oléastre. Parallèlement, une battue administrative a eu lieu entre les forêts de Frenda et Tiaret et a valu l'abattage de 30 sangliers qui faisaient eux aussi des ravages et dans les cultures et dans la forêt. Ce qu'il y a lieu de déplorer reste ces intrusions impromptues de pyromanes et autres braconniers voire des chasseurs qui font fi des
interdictions.    

Adelkader Berrebiha
Mercredi 5 Août 2015 - 17:15
Lu 248 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+