REFLEXION

TIARET : 10 ans de réclusion pour l’enseignante qui a tué son mari



Le tribunal criminel a condamné définitivement une enseignante âgée de 29 ans, résidente à Dahmouni à une peine de 10 ans de prison ferme et une amende de 100 millions de centimes en signe d’indemnisation. Pour rappel, cette enseignante qui exerce ses fonctions dans un établissement scolaire à Dahmouni, à quelques 17 km du chef-lieu de wilaya, et au mois de novembre 2014, aux environs de 18 heures, à son retour au domicile familial est entrée en altercation avec son mari âgé de 37 ans, et dans un moment de colère elle s’est servit d’un couteau (réserve pour découper le pain) et a assaini un coup en plein cœur sans l’intention de lui donner la mort mais le pire est arrivé, et depuis, l’enquête a été ouverte par la police judiciaire, et la piste qui a mené à la vérité serait le moyen d’essuyer les traces de sang et le changement de vêtement, un indice qui a incité le représentant de la partie civile à demander la peine capitale cependant la défense de la mise en cause a vivement argumenté l’absence de l’acte volontaire du soi-disant crime.

Abdelkader Berrebiha
Mardi 26 Mai 2015 - 17:40
Lu 445 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+